7 Mars 2018

Congo-Kinshasa: C1 et C2 africaine - Mazembe lamine UD Songo, Maniema Union se heurte à l'USM Alger

Alors que Mazembe entrevoit déjà sa qualification aux huitièmes de finale de la C1 africaine après un large succès face à l'UD Do Songo du Mozambique en sexièmes de finale aller. Mais ce n'est pas du tout le cas de Maniema Union.

Le club de Kindu a été accroché sur sa pelouse du stade Joseph-Kabila par l'USM Alger et hypothèque gravement ses chances de qualification pour le match retour des seizièmes de finale de la C2 africaine.

Le TP Mazembe a fait une entrée fracassante en seizièmes de finale de la Ligue des champions d'Afrique 2018. Le vainqueur de la Coupe de la Confédération 2017 n'a fait qu'une bouchée de la formation de l'UD Songo de Mozambique, le 7 mars, dans son stade de la commune de Kamalondo à Lubumbashi. Score de la partie, un cinglant quatre buts à zéro. Les Corbeaux ont copieusement dominé leur sujet. L'attaquant Ben Malango Ngita s'est littéralement baladé dans la défense du club mozambicain, signant un triplé au terme de cette partie de « plaisir » pour les Corbeaux. Malango a donc sévi à la 37e minute, à la 51e sur penalty et à la 62e minute. Jackson Muleka a pris part à la fête avec le dernier but de Mazembe à la 84e minute.

L'entraîneur principal du club de Lubumbashi, récemment battu en Super Coupe d'Afrique par Wydad Athletic Club de Casablanca -WAC- (0-1), avait prévenu avant cette rencontre. « Mon staff et moi, nous vous annonçons que le TPM est prêt à en découdre avec l'UD do Songo. Il est vrai que nous avons connu des départs, parmi lesquels des joueurs aussi importants. Ces derniers ne sont plus avec nous. Malgré ces départs, j'ai un effectif pour gagner ce mercredi. Je répète que le TPM à un grand effectif pour disputer cette double confrontation. J'ai confiance aux joueurs qui sont là, j'espère que nous offrirons un beau football et tout le monde sera content », déclarait-il à la conférence d'avant match.

C'est en toute quiétude que les protégés du président Moise Katumbi -en exil à l'étranger- se rendront donc à Beira pour le match retour, avec la quasi-certitude de la qualification pour les huitièmes de finale de la C1 africaine.

Maniema Union...

S'il y a eu fête au stade TP Mazembe à Lubumbashi, l'ambiance a été plutôt relativement lugubre pour Maniema Union au stade Joseph-Kabila de Kindu dans la province de Maniema. Le club vainqueur de la Coupe du Congo qui venait de se qualifier en seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération après avoir écarté Manga Sport du Gabon, faisait, ce même mercredi, face à un habitué des joutes africaines interclubs : l'USM Alger.

Le club algérien a rapidement pris de l'avance au tableau d'affichage. Ardji Walid a ouvert la marque à la 17e minute, avant que Darfalou Oussama ne corse l'addition à la 30e minute dans un stade Joseph-Kabila effaré. Mais César Manzoki a réduit à l'écart à la 39e minute, avant l'égalisation de Mpiana à la 70e minute. Au coup de sifflet final, le score a été de deux buts partout. Le club entraîné par Lokose Epangala, ancien défenseur international de V.Club, a donc une deuxième partie à jouer au match retour. Le rendez-vous est donc pris dans dix jours en Algérie.

Congo-Kinshasa

670.209 élèves convoqués aux épreuves de l'examen d'Etat

En RDC, 670.209 finalistes de l'enseignement secondaire participent à partir de ce lundi 18 juin aux… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.