8 Mars 2018

Cameroun: Signature de l'accord de coopération de partenariat entre le PAD et le port d'Anvers

Les infrastructures du PAD arrivées au terme de leur durée de vie économique.

Le constat est clair, les ports en Afrique en général, et au Cameroun en particulier jouent un rôle essentiel dans la croissance économique. Mais ils traînent encore les pieds dans plusieurs domaines, celui des infrastructures et la logistique notamment. Les Etats en sont conscients et font de ces priorités des défis majeurs. Ayant hérité pour la plupart de ports anciens avec des infrastructures parfois arrivées au terme de leur niveau de vie normale, il nous faut aujourd'hui intégrer dans nos stratégies économiques leur renouvellement, voire leur renforcement.

S'arrimer à la modernité

Face aux exigences de modernité et des mutations d'un secteur portuaire devenu très concurrentiel. Le Gouvernement de la République nous a prescrit une feuille de route, des directives claires et précises. La normalisation de toutes les activités portuaires en les arrimant à la modernité, le développement et la modernisation de l'infrastructure, avec pour objectifs: la performance, l'attractivité et la compétitivité du Port de Douala-Bonabéri. Et la réussite de ce triptyque passe par le renouvellement de l'infrastructure, l'optimisation des opérations d'exploitation, la maîtrise de la gestion et de la sécurisation du trafic des marchandises, des navires et des opérations portuaires entre autres.

Le savoir-faire du port d'Anvers

Le Grand Port d'Anvers, avec ses plus de neuf siècles d'expérience a été sollicité. Son savoir-faire, son expertise technique et managériale avérée, la gestion efficace de la maîtrise d'ouvrage des travaux d'infrastructure, la gestion de l'implantation logistique et industrielle sont autant d'atouts qui seront importantes et bénéfiques pour nous. Notre main tendue a été accueillie avec ferveur et ensemble, nous avons exprimé un intérêt pour la mise en œuvre de projets communs, liés au concept de marque pour les deux Ports.

Les attentes du PAD

Le PAD dans son élan de développement et de modernisation de son outil portuaire attend beaucoup de ce partenariat en général sur: l'échange d'informations sur le fonctionnement des deux ports ; la promotion et le développement des échanges commerciaux et techniques;le développement des relations entre les différents partenaires composant les deux communautés portuaires; le renforcement des capacités; l'échange et le développement de «meilleures pratiques» dans les domaines précis définis d'accord commun entre les Parties.

Spécifiquement à court terme

l'organiser des formations dédiées au Port de Douala-Bonabéri pour les dockers afin d'augmenter le rendement des opérations portuaires; l' échange sur les opportunités d'affaires pour les deux ports et pour leur hinterland ; l'initiation des actions promotionnelles envers les opérateurs économiques pour qu'elles aient connaissance de ces deux ports, et des efforts visant à créer des conditions favorables au flux harmonieux de cargaisons entre les deux ports ; de la formation les acteurs portuaires en collaboration avec APEC (« Antwerp Port Training Center »).

Cameroun

Thierry Michel Atangana toujours pas réhabilité et indemnisé

Libéré en 2014 sur une remise de peine après avoir passé 17 ans dans une cellule… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.