7 Mars 2018

Angola: A propos des programmes du Budget Général de l'Etat pour la femme

Luanda — La directrice de l'Observatoire du Genre d'Angola, Delma Monteiro, a plaidé mardi, à Luanda, pour la mise en œuvre des programmes du Budget Général de l'Etat spécifiques à la femme, en vue d'équilibrer la solution aux problèmes des femmes.

Se confiant à l'Angop, en marge d'un séminaire sur "Une Lecture du Budget général de l'Etat 2018 dans la perspective du Genre", la directrice a dit que le nombre de programmes spécifiques que le Budget général 2018 contenait sur les questions des femmes pourrait laisser croire que c'était un budget programmé, "mais il faut savoir comment l'argent sera dépensé".

Delma Monteiro a souligné que le budget général de l'Etat n'est pas un budget programmé quand sa matérialisation ne présente rien en perspective en ce qui concerne le genre. Le budget doit être objectif sur les deux genres (homme et femme), a-t-elle ajouté.

Quant aux solutions, la directrice de l'Observatoire du Genre d'Angola a souligné la nécessité de promouvoir des débats publics afin que les gens parviennent à déchiffrer le budget général de l'Etat.

Organisé par l'Institut de Sciences Religieuses d'Angola, le séminaire lié au projet "Education et Participation pour l'Egalité", dans le cadre de la Journée Internationale de la Femme célébrée le 08 mars, visait à pousser les étudiants à faire une analyse plus critique sur le Budget général de l'Etat.

Angola

Le Minsa et la Fondation Lwini installent des services de lutte contre l'anémie falciforme

Le ministère de la Santé (Minsa), en partenariat avec la Fondation Lwini et Chevron, a installé 21… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.