8 Mars 2018

Ile Maurice: Le témoin mystérieux Asvin Bhoyroo accusé d'avoir fait «perdre du temps» à la commission drogue

A-t-il tenté un coup de bluff ? Une chose est sûre : la crédibilité d'Asvin Bhoyroo, alias «le témoin mystérieux», a pris un sale coup devant la commission d'enquête sur la drogue. Il a été auditionné pour la troisième fois, ce jeudi 8 mars.

Outre le fait que le colis qu'il avait remis n'était pas de la drogue, mais du ciment, les clés USB, téléphones portables ou encore documents fournis lors de ses deux précédentes auditions n'ont absolument rien donné.

Ce qui a eu le don d'agacer le président de la commission, Paul Lam Shang Leen. «Vous avez dénoncé de façon convaincante et nous avons déployé des gros moyens en nous basant sur vos dires. Soixante officiers ont dû intervenir pour au final zéro ! Nou pé ésey konpran ki ou rol», a martelé l'ex-juge.

Mais l'habitant de Flacq insiste qu'il a été piégé concernant le colis. Et d'ajouter qu'il n'a jamais voulu induire la commission en erreur. «Mo pou donn ou informasion aster la, mo sou serman. Mo pou amenn ban enkéter enn plas. Si pa gayn nanyin laba, ou met mwa dan prizon.»

Les membres de la commission ont accepté de l'écouter à nouveau. «Nou pé donn ou enn sans pou ratrap ou», a fait comprendre Paul Lam Shang Leen.

Ile Maurice

Débats budgétaires - Seeruttun rétorque au leader de l'opposition

Le ministre Mahen Seeruttun a donné la réplique au leader de l'opposition ce lundi 18 juin. Il intervenait… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.