8 Mars 2018

Congo-Brazzaville/Tunisie: Le CARA de Brazzaville droit dans ses bottes

Sans pourtant mettre du rythme, le Club Athlétique Renaissance Aiglons (Cara) a pris un avantage conséquent (3-0) lors de la première manche des seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération Total face aux Tunisiens de l'Union sportive Ben Guerdane.

Les Aiglons ont entamé clairement mieux la rencontre en ouvrant rapidement le score dès la 3e minute. Cabwey Kivutuka était à la conclusion d'un joli travail de Dicha Bomanyae.

Les Congolais ont fait le break à la 22e minute sur le geste accrobatique de Rox Oyoh Thoury servi par Dua Stanislas Ankira. Le Cara se rassurait dès la première période mais évitait le pire sur l'une des rares actions dangereuses du club tunisien.

Sur une balle arrêtée, Ahmed Radaoui gagnait son duel au second poteau puis remisait fort pour son coéquipier Yachine Boufalgha qui ne parvenait pas à redresser le ballon à la 67e minute.

L'Union sportive Ben Guerdane parvenait enfin à élever son jeu mais elle sera punie par un coaching gagnant de Roger Elie Ossiété.

L'entraîneur des Aiglons remplaçait Rox Oyoh, son deuxième buteur par Racine Louamba. Et ce dernier inscrivait le troisième but à la 79e minute, reprenant un centre de Kivutuka.

Comme La Mancha, l'autre club congolais qui a, de son côté, battu les Soudanais Al Ahly Shendi également 3-0, le Cara effectuera le déplacement de Tunis avec un avantage psychologique conséquent même si tout n'a pas été parfait.

Déclarations

Roger Elie Ossiété (entraîneur du CARA)

« Je suis satisfait. C'est vrai qu'il ya eu quelques coquilles. Nous allons tout mettre en œuvre pour les corriger et bien préparer le match retour.

Nous possédons une marge de trois buts. C'est confortable mais nous avons dans cette équipe beaucoup de joueurs qui n'ont aucune expérience africaine.

Il faut dissiper tout sentiment d'euphorie et se mettre tout de suite au travail pour corriger les défauts que nous avons pu constater. On a vu que l'équipe manquait encore un peu de rythme ».

Samir Sellimi (entraîneur de l'US Ben Guerdane)

« Notre adversaire a mérité sa victoire. Je me dois de le reconnaître. Mon équipe est en difficulté dans le championnat et notre priorité, c'est le maintien.

Huit joueurs cadres n'ont pas fait le déplacement de Brazzaville. Nous avons joué avec des jeunes sans expérience.

C'est la première fois dans l'histoire du club que nous participons à cette compétition et nous avons joué pratiquement avec l'équipe B.

Mes joueurs ont fait ce qu'ils ont pu et je les félicite de leur abnégation. Il reste encore un match à jouer à la maison ».

Congo-Brazzaville

Objectifs de développement durable - L'Afrique du nord enregistre les meilleurs résultats du continent

La sous-région a été classée en tête des quatre autres du continent, selon un rapport… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.