9 Mars 2018

Tunisie: 1er festival «Les Francophonies de Sousse» (8-10 mars 2018)

Sousse — La première édition du Festival «Les Francophonies de Sousse» a démarre, jeudi, au Théâtre municipal de Sousse, avec une soirée musicale francophone donnée conjointement par l'Opéra de Nice, sous la direction de Giulio Magnanini et l'Orchestre symphonique franco-tunisien dirigé par le maestro Samir Ferjani

La chanteuse Wafa Ghorbel, des étudiants de l'Institut supérieur de la musique de Sousse (ISMS) et le trio de B.A Romdhani ont animé ce spectacle inaugural, qui coïncide avec la célébration de la Journée internationale de la femme.

Concerts et rencontres-débat autour de la francophonie sont au menu de ce festival organisé les 8, 9 et 10 mars 2018, par l'Association des Tunisien(ne)s Ami(e)s de la Francophonie (A.T.A.F.), et soutenu par un collectif associatif, en partenariat avec la Municipalité et le Gouvernorat de Sousse. Les organisateurs œuvrent, dans la même lignée d'ouverture sur la diversité culturelle en Tunisie, à perpétuer la tradition francophone inscrite dans la philosophie et dans les actions de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), lit-on sur le site dédié à cette manifestation.

Dans une déclaration au correspondant de TAP à Sousse, Sami Hochlef, directeur du festival, a insisté sur la dimension «culturelle de cette manifestation qui revêt aussi un aspect économique et scientifique». Des visites au profit des délégations officielles sont prévues dont l'une à la Médina de Sousse qui figure sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco et l'autre à la Technopole de Sousse.

En partenariat avec l'Ambassade de France en Tunisie, la soirée du vendredi prévoit une prestation, à 19 h, de la rockeuse Nawel Ben Kraïem, auteure, compositrice et interprète dont l'écriture musicale puise dans les sonorités des deux rives de la Méditerranée.

Pour la soirée de clôture, les mélomanes seront au rendez-vous samedi avec l'artiste canadienne Lynda Thalie qui donnera un spectacle intitulé «Nomadia», sous les auspices de l'Ambassade du Canada en Tunisie.

La première journée du festival a été marquée par la présence de plusieurs officiels tunisiens dont Mohamed Zine El Abidine, ministre des Affaires culturelles, et Radhouane Ayara, ministre du Transport, ainsi que des diplomates de pays francophones accrédités en Tunisie dont Olivier Poivre d'Arvor, ambassadeur de France en Tunisie et Carol McQueen, ambassadrice du Canada en Tunisie.

Le festival avait démarré, dans la journée, par une première rencontre-débat sur «La femme dans l'espace francophone: réussites et défis», des témoignages ont été présentés autour de "success stories" de femmes. Une seconde rencontre est prévue, vendredi après-midi, sur "La francophonie et la diversité culturelle". Une rencontre-débat abordant la question de la francophonie économique est, également, au menu.

Le programme de la manifestation prévoit, vendredi, un concours de dictée intitulée «Dictée francophonie sans frontières» autour d'un extrait du roman "Salammbô" de Gustave Flaubert, qu'abritera l'Ecole Pluridisciplinaire Internationale (EPI), à Sousse.

Faty

Tunisie

Chahed devant le parlement européen - "Le vote contre la prolongation du mandat d'exercice de l'IVD ne signifie point la fin du processus de la justice transitionnelle"

BRUXELLES, 24 avr. 2018 (De l'envoyé de TAP Sofien Manai) - Le vote contre la prolongation du mandat d'exercice… Plus »

Copyright © 2018 Tunis Afrique Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.