12 Mars 2018

Mali: Pharmacie Populaire du Mali - Des produits périmés estimés à plus d'un milliard de FCFA

Le secrétaire général du comité syndical de la Pharmacie Populaire du Mali (PPM), Amadou Sangaré met en cause la gestion de la Direction générale de l'entreprise qu'il juge mauvaise. Il en outre dénoncé des cas de surfacturation.

Depuis le 5 mars dernier, des travailleurs de la PPM exigent le départ du PDG, Dr Moussa Sanogo. Cela suite à une décision du PDG qui a relevé plusieurs agents.

Selon le secrétaire général du comité syndical Amadou Sangaré, le PDG a décidé de relever plusieurs personnes de leurs postes dont le directeur du département finance et comptabilité, Dr Guédiouma Daou ; le chef du département d'approvisionnement, Nfaly Sangaré.

Pour le responsable syndical, « le PDG a violé les textes de la structure puisque dans le département finance et comptabilité, il a fait remplacer Dr Guédiouma par un agent de catégorie B alors que les textes exigent un agent de catégorie A.

« Il a amené quelqu'un de catégorie B qui ne connait rien de la finance alors qu'il y a quatre catégories A dans le département », a-t-il dit Amadou Sangaré. C'est donc contre toutes « ces défaillances » que les travailleurs ont arrêté de travailler et exigent le départ du patron.

A en croire Amadou Sangaré, la vie de la Pharmacie Populaire du Mali est menacée depuis l'arrivée du PDG Dr. Moussa Sanogo en juillet 2016.

« Plus d'un milliard de produits ont été périmés. Le PDG a acheté de films AGFA au mois de juin 2017 en voie de péremption d'une valeur de 149 933750 francs CFA», a fait savoir le secrétaire général du comité syndical.

Avant d'ajouter : « A la date d'aujourd'hui, tous ces produits sont périmés. Au-delà de cela, à cause de la mauvaise gestion du PDG, la PPM n'a même pas pu livrer des kits césariens au complet.

Aussi, il soutient mordicus qu'il y a beaucoup de surfacturations surtout au niveau des frais de réparation des véhicules. « Les frais de réparation des véhicules de 2017 seulement sont plus élevés que ceux des trois années précédentes », dénonce Amadou Sangaré.

Mali

Coup d'envoi de la distribution des cartes d'électeurs biométriques

Au Mali débute ce mercredi 20 juin la distribution des cartes d'électeurs biométriques pour la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.