12 Mars 2018

Congo-Brazzaville: Agence congolaise du système d'information - L'absence du statut bloque le fonctionnement

Faute de nouveaux textes fondamentaux, la structure, créée en 2015 sous les cendres de l'Office congolais d'informatique (OCI), peine à accomplir les missions qui lui sont confiées par l'Etat.

Le directeur de l'établissement, François Ambendet, l'a fait remarquer en présentant l'état des lieux de l'agence, lors d'une réunion avec sa tutelle: le ministère des Finances. « C'est seulement le nom qui a changé. L'organigramme qu'on utilise est celui de l'OCI. En principe, un programme d'activités est validé lorsqu'il est approuvé par un comité de direction, ce n'est pas le cas chez nous, car nous n'en avons pas. Pour structurer nos activités, nous avons quand même élaboré un programme. », a-t-il indiqué avant de relever l'impossibilité pour son équipe de faire des projections efficaces sur une structure instable.

« Si on veut aller plus loin, il faut commencer par poser les bases. Le problème des statuts de l'Agence congolaise du système d'information (ACSI) doit être réglé. Ainsi, toutes les structures des directions voulues seront mises en place et le comité de direction jouera pleinement son rôle. », a souligné François Ambendet.

Outre la question liée aux statuts, les autres préoccupations exprimées par l'ACSI portent notamment sur : la sensibilisation aux missions de l'agence au niveau des administrations publiques; l'élaboration d'un plan de formation des agents et d'un plan de recrutement des ingénieurs de haut niveau; la certification des ingénieurs; la signature des conventions de partenariat avec les principaux fabricants mondiaux des logiciels et matériels informatiques et enfin, l'équipement de l'agence en matériel de pointe.

Dirigée par le président du comité des réformes au ministère des Finances, Henry Loundou, cette réunion s'inscrivait dans la poursuite des ateliers d'échanges entre ce ministère en charge des régies financières et des établissements publics sous sa tutelle. L'objectif visé est l'élaboration d'un document stratégique de gestion des finances publiques.

L'ACSI a pour mission d'élaborer et mettre en œuvre des schémas appropriés des systèmes d'information adaptés au besoin spécifique de l'Etat. A cet effet, elle est chargée de mettre en œuvre la politique d'informatisation des structures de l'Etat gérant des informations confidentielles, d'assurer la maîtrise d'ouvrage déléguée et la coordination des activités pour les travaux exécutés par d'autres opérateurs, d'assurer la maintenance des infrastructures et réseaux, conseiller, en cas de besoin, le gouvernement dans la mise en œuvre du processus d'informatisation des structures étatiques.

Interconnecter le ministère des Finances aux différentes régies financières et agences publiques sous sa tutelle fait aussi partie des défis de l'ACSI.

Congo-Brazzaville

Le Pool a besoin de matériel pour redémarrer l'activité agropastorale

Des humanitaires ont relancé lundi 18 juin la distribution de vivres aux populations du Pool grâce à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.