12 Mars 2018

Angola: La rage cause environ 2000 morts

Luanda — Un total de 1977 cas de morsures de chiens errants infectés par le virus de la rage ont été enregistrés par les Services provinciaux de santé dans tout le pays, de 2007 à 2017, entraînant le même nombre de décès.

Ces données sont contenues dans le rapport de la Commission technique contre la rage présenté lors d'une réunion tenue à la fin de février 2018 où ont été soulignées les activités prévues dans le Plan national d'urgence contre la rage, approuvé par le Conseil de ministre en 2007.

Les provinces ayant la plus forte incidence des cas de rage sont Luanda (774), Huambo (222), Bié (211), Benguela (153), Uige (150), Huila (120) et Malanje (100), indique le document auquel l'ANGOP a eu accès, lundi.

Les participants à la réunion ont noté une faible couverture vaccinale, due à des facteurs logistiques, à la carence en ressources humaines et financières, en équipements et matériels spécifiques à cette fin.

Le faible système de ramassage des animaux errants, la plupart des chiens, a également été indiqué comme l'une des causes qui ont contribué à l'augmentation du nombre de morsures et transmission du virus de la rage à l'homme.

Ils ont adopté la vaccination antirabique chez les chiens, les chats et les singes comme une activité de routine dans les services vétérinaires à l'échelle nationale.

Selon le document, la vaccination de routine contre la rage (chiens, chats et singes) est actuellement en cours et la campagne de vaccination antirabique dans la province de Luanda pour l'année 2018 est en train d'être préparée.

En ce qui concerne la stratégie nationale de lutte contre l'épidémie, la Commission technique souligne l'importance de l'information, de l'éducation et de la communication pour combattre et éliminer la rage dans le monde d'ici 2030.

L'objectif a été établi par l'Organisation mondiale de la santé animale, avec le consentement de l'Alliance Globale contre la rage, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Angola

La Police nationale veut éviter des vols à des marchands étrangers

La police nationale de la province de Huambo est disponible pour collaborer avec des commerçants ou des hommes… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.