12 Mars 2018

Afrique de l'Ouest: OMVS - Le Haut-Commissaire magnifie les bons résultats du PGIRE

Dakar — Le Haut-Commissaire de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), Hamed Diane Semega a insisté sur les bons résultats du Programme de gestion intégrée des ressources en eau (PGIRE) dont la première phase a touché une population bénéficiaire de deux millions de personnes.

Cette première phase développée entre 2007 et 2013 s'attèle à faire que les différents projets aient un impact direct sur le quotidien des populations, a dit M. Semega, lundi, au cours de la cérémonie officielle de la première édition des Journées de l'OMVS organisée pour célébrer les 45 ans de l'institution.

Ce programme a permis d'aménager 43000 ha dans les quatre pays membres de l'organisation, a indiqué le Haut-Commissaire selon qui "15000 propriétaires ont été touchés correspondant à environ 110 000 bénéficiaires".

M. Maïga qui a salué la solidarité agissante des populations environnantes des infrastructures de l'OMVS a ensuite mis l'accent sur les grands projets de l'institution sous-régionale qui met en priorité le développement de la navigation sur le fleuve Sénégal.

Ce projet décliné sous le terme de Système intégré de transport multimodal (SITRAM) comprend des composantes en termes de routes et de navigation, a indiqué le Haut-Commissaire "soucieux" de parvenir à la navigabilité du fleuve de Saint-Louis à Ambibédi.

Selon lui, l'OMVS étudie les moyens d'un nouveau schéma autonome de financement dans le but de soulager les Etats membres du poids de la contribution pour le financement et veut aussi mettre en place un nouveau modèle de répartition des coûts et charges.

Le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissent sénégalais Mansour Faye a salué la vision des pères fondateurs de l'OMVS, le 11 mars 1972, inventée "comme instrument de lutte contre les urgences provoquées par la grande péjoration pluviométrique d'alors et vecteur irremplaçable d'intégration des économies de nos Etats frères".

"Leur génie est bien restitué par l'originalité de la démarche, la création d'un visage partagé incarné par l'OMVS avec une identité forte, ses valeurs qui ont pour noms solidarité, fraternité, bon voisinage, responsabilité partagée", a dit M. Faye.

Une randonnée pédestre organisée la veille a été aussi initiée à l'occasion de cette célébration qui a été l'occasion pour le recteur de l'Université Cheikh Anta Diop (UCAD), Ibrahima Thioub de faire une communication sur "Culture, Civilisation et Paix dans le bassin du fleuve Sénégal".

Des témoignages de partenaires de l'OMVS et usagers ont sanctionné cette rencontre qui désormais va se tenir alternativement chaque année dans l'un des pays membres.

Sénégal

Les Sénégalais montrent un autre visage de l'Afrique

Les Sénégalais l'ont fait ! Deux participations à la Coupe du Monde, et deux victoires en match… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.