13 Mars 2018

Afrique: Bois tropical - Un sursis pour le groupe Rougier

L'exploitant de bois tropicaux Rougier, qui emploie près de 3 000 personnes en Afrique, a obtenu un sursis ce lundi de la part du tribunal de commerce de Poitiers. La holding Rougier SA est en procédure de sauvegarde, tandis que la filiale Rougier Afrique internationale est en redressement judiciaire. Le groupe a donc désormais un délai de plusieurs mois pour trouver des solutions et rétablir ses comptes.

C'est ce que souhaitait Francis Rougier, le directeur général du groupe : un sursis pour permettre de trouver des solutions aux difficultés que traverse l'entreprise d'exploitation et de négoce de bois tropicaux. Un plan doit être présenté avant le 18 mai prochain pour savoir si les capacités financières de l'entreprise permettent ou non de continuer l'activité. Tout dépendra en fait des filiales africaines.

Car si le groupe est en difficulté, c'est pour deux raisons. D'une part les avances de TVA consenties aux administrations camerounaise, gabonaise et congolaise n'ont toujours pas été remboursées. Et le montant de ces créances atteint près de 16 millions d'euros. Deuxième problème : le port de Douala, au Cameroun est au bord de l'asphyxie et empêche Rougier d'exporter les bois de ses filiales.

Au Cameroun les employés ont été mis au chômage technique, en RCA nouvelle filiale, le démarrage des activités est en stand-by, tandis qu'au Congo les stocks grossissent, ce qui oblige la filiale locale à ralentir son activité. Seule la filiale gabonaise fonctionne normalement, le bois étant exporté par le port de Libreville.

Afrique

La Banque mondiale note une augmentation économique dynamique d'ici à 2020

La croissance dans les marchés émergents et les économies en développement devrait atteindre… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.