13 Mars 2018

Sénégal: Présentation de son spectacle «Le réveil du lion» - Laye Ananas rend hommage aux lions du football

Le chorégraphe sénégalais Abdoulaye Dieng alias Laye Ananas vient de concocter un spectacle dénommé «le Réveil du lion» dédié à l'équipe nationale de football du Sénégal qualifiée pour la Coupe du Monde 2018.

Le spectacle, fruit de deux années de travail, a été présenté au public hier, lundi 12 mars à la Place du Souvenir. Le chorégraphe qui vit en Norvège a pour ambition de vendre la culture sénégalaise à l'étranger.

De la danse, de l'acrobatie, du jeu de faux Lions, de la musique traditionnelle, de l'échassier, des percussions, le spectacle qui porte la signature du chorégraphe Abdoulaye Dieng plus connu sous le nom de Laye Ananas avec sa compagnie de danse «Lions of Africa» est riche en couleurs artistiques.

Intitulé «le Réveil du lion», le spectacle que l'on présentait hier, lundi 12 mars à la Place du Souvenir, est un fruit de plus de deux ans de recherches chorégraphiques et artistiques. Et Laye Ananas veut, à travers cela, rendre hommage à l'équipe nationale de football du Sénégal qui va disputer la Coupe du monde Russie 2018.

«La création est un hommage aux Lions du Sénégal qui vont défendre les couleurs nationales lors de la Coupe du monde Russie 2018 car, après la brillante qualification de l'équipe nationale du Sénégal, nos joueurs si méritants ont besoin d'être galvanisés, encouragés davantage et soutenus par leurs compatriotes», a déclaré Laye Ananas.

A l'en croire, le spectacle-fusion qui «promeut la diversité culturelle du Sénégal à travers le monde, a connu son tournant depuis la qualification des Lions à la Coupe du Monde de football».

Laye Ananas et son équipe composée de 65 personnes ont pour ambition de porter haut le flambeau de la culture sénégalaise. C'est pourquoi, dit-il, il est prévu une «tournée nationale pour dénicher les talents cachés du pays».

Toutefois, le chorégraphe qui réside en Norvège depuis plusieurs années, déplore le fait que la culture sénégalaise «n'est pas bien exportée» dans le reste du monde.

«Je veux vendre la culture sénégalaise à l'étranger et que les promoteurs aussi viennent chercher la culture sénégalaise», a-t-il laissé entendre. Malgré son objectif de soutenir les jeunes, Laye Ananas n'a pas encore le soutien de l'Etat.

«J'ai envoyé une lettre depuis la Norvège mais aucune réponse jusqu'à maintenant», dixit le chorégraphe. Lui et sa compagnie «Lions of Africa» vont participer au festival Taal India qui se tiendra en Inde le 15 mars prochain avant de rallier d'autres pays de l'Europe.

Sénégal

Mondial 2018 - Heure de vérité pour les Lions

L'heure de vérité a sonné pour les Lions qui affrontent, cet après-midi, la Pologne, au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.