13 Mars 2018

Congo-Kinshasa: Kanyabayonga - Clôture d'un dialogue social initié et soutenu par la MONUSCO

communiqué de presse

Kanyabayonga, le 9 mars 2018 - Les bureaux de la section des Affaires Civiles de Goma et de Beni viennent de conclure un dialogue social tenu à Kanyabayonga du 07 au 09 mars 2018.

Pendant trois jours, sous les auspices du Ministère provincial de l'Intérieur et de la Cellule Provinciale d'Appui à la Pacification (CPAP), cette rencontre a regroupé 81 participants, dont 28 femmes, représentant les différentes communautés ethniques (Hutu, Nande, Hunde, Tutsi, Nyanga, etc.) ainsi que la Société Civile, auxquels se sont ajoutés les deux administrateurs des territoires de Rutshuru et Lubero, les délégués des mwami de Bwito, Batangi et Bamate, les chefs des groupements de Mutanda, Kanyabayonga, Tama, les fonctionnaires délégués de Bambo, Kibirizi, Nyanzale, Kirumba, Kayna, Luofu, et Kanyabayonga.

En prélude à cette importante rencontre, des missions de terrain avaient permis d'avoir les perceptions et orientations par rapport à l'organisation du dialogue social sur la situation de tensions communautaires dans la chefferie de Bwito, en territoire de Rutshuru, en au Sud du territoire de Lubero.

La cérémonie de clôture du dialogue social de Kanyabayonga a été rehaussée de la présence du ministre provincial de l'Intérieur et son homologue de la Santé, accompagnés de Cecilia Piazza, Cheffe des Affaires civiles de la MONUSCO en RDC et ses deux collaborateurs de Goma et Beni.

Dans son mot de bienvenue, le Fonctionnaire Délégué de Kanyabayonga, l'administrateur du territoire de Rutshuru a circonscrit les travaux du dialogue.

Lui succédant, la cheffe de la Section Affaires Civiles en RDC a salué la collaboration qui existe entre sa Section et le gouvernement provincial pour contribuer à la promotion de la protection des civils et la stabilisation de la province du Nord-Kivu, à travers la cohabitation pacifique des communautés de la province.

Cecilia Piazza a soutenu qu'elle n'aménagera aucun effort pour appuyer le gouvernement provincial à travers le ministère de l'Intérieur, mais aussi la société civile dans leurs actions de protection des civils et de la recherche d'une paix durable parmi les communautés, à partir de la base.

De son côté, dans son mot de clôture, le ministre provincial de l'Intérieur a aussi salué l'organisation des travaux dudit dialogue social, le premier à être organisé dans la province tout en réunissant les participants des territoires de Lubero et Rutshuru pour analyser ensemble la situation sécuritaire et les voies communes de sortie de cette crise. Il a promis de transmettre les recommandations du dialogue social, et a invité les participants à être des ambassadeurs de paix dans leurs villages respectifs.

Congo-Kinshasa

Plus de 3,5 millions d'enfants vaccinés contre la polio, selon l'UNICEF

Depuis plusieurs mois, la République Démocratique du Congo (RDC) fait face à une nouvelle… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.