13 Mars 2018

Gambie: Trafic de bois - Dakar et Banjul vont intensifier des "patrouilles mixtes"

Le président sénégalais Macky Sall et son homologue gambien Adama Barrow ont engagé, mardi, à Banjul (Gambie), leurs gouvernements à intensifier des "patrouilles mixtes" le long des frontières pour lutter plus efficacement contre le trafic de bois.

"Les deux chefs d'Etat ont donné des instructions à leurs ministres respectifs d'engager la réalisation des actions identifiées dans les domaines suivants (... ), l'intensification des patrouilles mixtes le long des frontières pour lutter plus efficacement contre le trafic de bois et la convocation de la première réunion de la Commission mixte paritaire prévue en fin juillet 2018 pour définir les modalités opérationnelles de ces patrouilles", a dit le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Sidiki Kaba.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue sénégalais Macky Sall, le président Barrow a soutenu qu'il n'est pas dans l'intérêt de son pays de profiter du bois sénégalais.

Lisant le communiqué final du premier Conseil présidentiel sénégalo-gambien, M. Kaba a indiqué que dans le domaine de la justice, une rencontre va se tenir à Dakar au plus tard en fin avril 2018, à l'effet de finaliser et de signer les projets d'accord relatifs à l'extradition, à l'entraide judiciaire en matière pénale et à la coopération judiciaire en matière civile et commerciale.

Sur le plan des Affaires consulaires, les deux pays ont convenu de la "tenue au plus tard en fin mai 2018, à Dakar d'une rencontre pour définir les modalités pratiques de mise en œuvre de l'Accord en matière d'assistance consulaire signé en mars 2017".

Des engagements ont été pris aussi pour la libre circulation des personnes et des biens, le tourisme, l'énergie et l'environnement.

Il s'agit de mettre en place dans les meilleurs délais de l'Observatoire des pratiques anormales, de prendre des mesures pour échanger des informations dans le but de résoudre les problèmes qui touchent les deux pays relativement à l'importation, à l'exportation, à la réexportation et au transit, d'institutionnaliser la Journée de la libre circulation des personnes et des biens de la Sénégambie, à travers une organisation annuelle et alternative.

Il y a aussi la réalisation, dans les meilleurs délais, du Plan d'action conjoint convenu pour la mise en œuvre effective de l'Accord signé en mars 2017, la mise en service en avril 2018 du point de livraison de Karang en vue de fournir 1 Mégawatt en plus et l'alimentation de la zone Amdalai- Barrow.

Il y' a enfin la réalisation d'ici fin avril 2018 d'actions prévues dans l'Accord signé en 2017 notamment, la désignation des coordonnateurs nationaux du Comite mixte et la tenue d'une réunion bilatérale en vue de discuter d'un plan d'action conjoint avant fin avril 2018.

Le président sénégalais Macky Sall et son homologue gambien Adama Barrow ont co-présidé, mardi, les travaux du premier Conseil présidentiel sénégalo-gambien.

Cette rencontre a été précédée par la session ministérielle le 12 mars 2018 et la réunion des experts le 11 mars 2018.

Les deux chefs d'Etat ont demandé à leurs Gouvernements respectifs de veiller à la mise en œuvre rigoureuse, diligente et effective des recommandations issues de ce Conseil présidentiel.

Gambie

L'Université de Gambie délivre son premier doctorat grâce à un partenariat avec le Sénégal

L'Université de Gambie (UTG, sigle en anglais) a délivré samedi son premier doctorat, le fruit d'un… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.