14 Mars 2018
Content from our Premium Partner

African Development Bank (Abidjan)

La Banque africaine de développement soutient la coopération Sud-Sud pour une meilleure performance des gouvernements africains

Photo: AfDB
S'exprimant lors du Dialogue des Prix Nobel à Yokohama en sa qualité d’expert reconnu en matière d'alimentation, d’agriculture et du développement, le président de la Banque africaine de développement a mis en lumière les fantastiques opportunités commerciales qui s’offrent aux investisseurs japonais dans le secteur agroalimentaire.

Le département de l'Evaluation indépendante du développement (IDEV) de la Banque africaine de développement a joué le rôle de facilitation à la réunion trimestrielle du Comité de gestion de Twende Mbele, du 14 au 15 février 2018, à Abidjan, Côte d'Ivoire.

Une expression swahili signifiant «aller de l'avant ensemble», Twende Mbele est un partenariat comprenant trois pays (Bénin, Afrique du Sud et Ouganda) et deux partenaires régionaux de développement des capacités d'évaluation (CLEAR Anglophone Africa et IDEV). Officiellement lancé à Kampala, en Ouganda en 2017 lors de la Conférence de l'Association africaine d'évaluation, il met l'accent sur le partage des connaissances, l'apprentissage par les pairs et la collaboration entre les pays africains. Il met également l'accent sur le renforcement des systèmes de suivi et évaluation (S & E) ainsi que le renforcement de la performance et la responsabilité du gouvernement envers les citoyens africains.

La réunion visait à discuter de l'avancement des diverses activités du partenariat, à identifier les leçons apprises et à planifier la prochaine série de projets et d'activités du programme. Le Comité de gestion a également entendu un exposé sur le système de S & E de la Côte d'Ivoire, présenté par un représentant du gouvernement ivoirien. À son tour, le Comité a organisé un déjeuner-causerie pour le personnel de la BAD sur la coopération Sud-Sud pour une meilleure performance des gouvernements africains, au cours duquel ils ont présenté l'initiative de Twende Mbele et répondu aux questions du personnel.

Les progrès du développement dans les pays à revenu faible et intermédiaire dépendent dans une large mesure, de la capacité des gouvernements à mettre en œuvre des politiques, services, programmes et systèmes qui favorisent le développement socioéconomique. Comment peuvent-ils donc le faire plus efficacement et durablement, tout en maximisant l'impact?

Le suivi et l'évaluation des projets et programmes de développement sont deux facteurs cruciaux dans la réalisation de cet objectif, en servant d'outil pour amélioration de la performance et la responsabilité des gouvernements. A cette fin le partenariat Twende Mbele vise à renforcer ces systèmes en Afrique.

Pour mener à bien sa mission de facilitation des programmes et des activités visant à améliorer les systèmes de suivi et d'évaluation, Twende Mbele cherche à consolider son réseau, et a récemment accueilli le Ghana, le Kenya et le Niger en tant que pays collaborateurs.

Dans le cadre de son mandat de la promotion d' une culture d'évaluation, IDEV est un partenaire institutionnel de Twende Mbele puisque le suivi et l'évaluation contribuent à une plus grande responsabilisation et une meilleure gouvernance en Afrique, ce qui, contribue à améliorer en fin de compte la qualité de vie des populations d'Afrique, l'un des principaux objectifs stratégiques de la Banque.

En seulement sa deuxième année d'existence, l'impact de Twende Mbele a été tangible pour les pays membres:

"Twende Mbele a aidé le gouvernement de l'Afrique du Sud à renforcer son système national de passation des marchés", a déclaré Ian Goldman, du Département de la planification, du suivi et de l'évaluation de l'Afrique du Sud.

Pour Damase Sossou, représentant du Cabinet du Président de la République du Bénin, «Twende Mbele peut être crédité pour avoir créé une mentalité d'évaluation au sein de nos agences nationales de développement. Nos fonctionnaires sont devenus plus sensibles aux besoins de l'évaluation."

A propos d' IDEV

IDEV est une unité indépendante chargée d'améliorer l'efficacité du développement de la Banque. En menant des évaluations indépendantes et en partageant de manière proactive les résultats de ses évaluations et les meilleures pratiques, IDEV veille à ce que la Banque et ses parties prenantes tirent des leçons de leurs expériences passées, planifient et exécutent les activités de développement selon les normes les plus élevées. IDEV produit des évaluations indépendantes des opérations, des politiques et des stratégies de la Banque, travaillant sur des projets, des secteurs, des thèmes, des régions et des pays dans lesquels la Banque opère. De plus, IDEV valide l'auto-évaluation des projets menés par les départements de la Banque.

A propos de Twende Mbele

Twende Mbele est un consortium de trois gouvernements nationaux (Bénin, Ouganda et Afrique du Sud) qui sont intéressés à utiliser le S & E pour renforcer la performance du gouvernement et la redevabilité vis-à-vis de leurs citoyens. Au cœur de Twende Mbele est le désir d'aller au-delà d'un réseau de pays membres partageant simplement leur expérience, mais vers un partenariat où les pays collaborent au développement et à la mise en œuvre de systèmes de S & E qui améliorent la performance gouvernementale et l'impact des citoyens de leur pays. Le partenariat comprend également deux partenaires régionaux de développement des capacités d'évaluation (CLEAR Anglophone Africa et IDEV). Le programme est financé avec le soutien du Département du développement international du Royaume-Uni et de la Fondation Hewlett, en plus des contributions individuelles de chaque partenaire.

Copyright © 2018 African Development Bank. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.