14 Mars 2018

Guinée: Cellou Dalein réagit à chaud sur la mort d'un jeune à Wanindara

Le chef de file de l'opposition guinéenne condamne avec la dernière énergie l'assassinat d'un jeune du nom de Boubacar BARRY, tué par bal au quartier Wanindara commune de Ratoma mercredi 14 mars 2018 suite à des manifestations que l'opposition avait lancé.

A la policlinique de Dixinn où le corps du défunt se trouvait, Cellou Dalein Diallo dit qu'il a été consterné par cette 91ème victime des manifestations sur le régime d'Alpha Condé.

« Ce jeune qui vient d'être tué, n'aura pas droit à la justice. Et c'est vraiment triste pour notre pays. Je ne peux que condamner encore une fois encore ces assassinats ciblés contre des citoyens de notre pays », a-t-il déclaré.

Il a poursuivi dans son intervention que c'est pourquoi, il faut que la mobilisation reste maintenue pour qu'ils mettent fin à cet état de fait.

« On ne peut pas continuer à accepter qu'on nous tue comme ça sans jamais qu'il y ait une suite judiciaire à ces assassinats. Je présente mes condoléances au peuple de Guinée et surtout à la famille de la victime », a indiqué le leader de l'UFDG.

Ce jeune qui a été tué est âgé de 26 ans, son corps a été finalement transféré à la morgue d'Ignace-Deen en attendant la programmation de son inhumation.

Guinée

Abdoulaye - La mort subite ou la vie trahie

Un journaliste éperdu a rencontré le hasard des chemins croisés de la mort qui se montre toujours… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.