15 Mars 2018

Cameroun: Est - Le RDPC prône la vigilance

La campagne électorale lancée au cours d'une réunion mardi dernier à la maison du parti à Bertoua.

Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) passe aux choses sérieuses à l'Est. Le lancement de la campagne électorale du parti dans la région a eu lieu mardi dernier à la maison du parti à Bertoua, sous la forme d'une réunion avec les militants.

Une rencontre destinée également à présenter les candidats du parti pour le scrutin du 25 mars prochain et à répercuter les directives venant de la hiérarchie du parti. Même si a priori le RDPC n'a rien à craindre car tous les conseillers municipaux de la région sont élus sous sa bannière, on ne veut néanmoins pas s'endormir sur ses lauriers.

« Restez vigilants et mobilisés. Aucune élection n'est gagnée d'avance », déclare Bernard Wongolo, représentant du chef de la délégation permanente régionale du parti. Car, contrairement aux élections de 2013, le RDPC a un challenger cette année. Et celui-ci (l'UNDP) ne compte pas faire de la figuration.

Pour les responsables du RDPC dans la région, l'enjeu de ce scrutin sénatorial est très important dans la configuration du paysage politique, avant les autres élections à venir. Aussi, est-il question de consolider la base électorale et les acquis du parti.

Et pour la réussite du RDPC, Bernard Wongolo a notamment appelé à l'union, car les candidats investis engagent solidairement tous les militants. Quant à la campagne électorale proprement dite, elle sera à responsabilités partagées, entre les délégations régionales et départementales et les organes de base que sont les sections.

Cameroun

Banques - Ecobank renoue avec la rentabilité

Après la perte enregistrée en 2016, le groupe réalise un bénéfice avant impôts… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.