15 Mars 2018

Algérie: Le ministre français de l'Intérieur à Alger pour parler terrorisme

La lutte antiterroriste est au cœur de la visite du ministre français de l'Intérieur à Alger. Gérard Collomb veut associer l'Algérie, aujourd'hui absente du G5 Sahel, mais incontournable dans la zone. Au programme également, les enjeux migratoires.

Arrivé mercredi soir, Gérard Collomb a coprésidé ce jeudi matin avec son homologue algérien une réunion des préfets algériens et français. Lors de son discours devant les préfets français et les walis algériens, Gérard Collomb a considéré que l'Algérie joue un rôle central dans la lutte contre le terrorisme.

« L'Algérie et la France doivent renforcer leur coordination pour mettre en échec les réseaux de passeurs qui prospèrent sur la misère, en faisant le trafic des êtres humains », a-t-il déclaré.

Le ministre de l'Intérieur français a aussi rappelé, que l'Algérie est un « pays stratégique pour l'équilibre du Sahel », que la France et l'Algérie veulent « reconstituer une zone de paix autour de la méditerranée ».

Sur son Twitter il note : « Je retrouve mon homologue Noureddine Bédoui pour renforcer encore, l'étroite coopération entre nos deux pays et en particulier en matière de lutte contre le terrorisme ».

Cette visite marque la poursuite de rapprochement entre l'Algérie et la France et cela, malgré les divergences d'approches en matière de lutte contre le terrorisme.

L'Algérie ne fait pas partie de la force militaire conjointe du G5 Sahel. La France cherche à impliquer plus Alger dans l'action de G5, ne serait-ce que par l'échange d'informations. Un dilemme qui pousse Paris à doubler ses efforts et à faire de l'axe Alger-Paris, un axe parallèle au G5 Sahel.

Durant cette visite, Gérard Collomb doit rencontrer aussi Ahmed Ouyahia, le Premier ministre algérien ainsi que le ministre des Affaires religieuses Mohamad Issa. Avec lui, il étudiera la question de l'envoi des imams algériens en France pour encadrer les mosquées. Un accord sur le sujet existe entre les deux pays.

A rappeler que l'Algérie est le premier partenaire économique de la France en Afrique. Les sociétés françaises ont créé d'une manière directe ou indirecte, plus de 100 000 emplois dans le pays.

Algérie

Le calvaire des migrants guinéens en Algérie avec la présidente du CDGA

Plusieurs guinéens sont confrontés à des conditions précaires à l'étranger,… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.