15 Mars 2018

Guinée: Les travailleurs dénoncent un traitement inégal

Après que le gouvernement a accordé une hausse généreuse de 40% sur le salaire des enseignants, la tentation est grande pour les autres fonctionnaires de réclamer un traitement similaire.

Suite à l'augmentation salariale de 40% obtenue par les enseignants dans l'accord signé entre le gouvernement et le syndicat de l'éducation, le doute plane sur l'élargissement de cette mesure à d'autres secteurs de la fonction publique.

Déjà, une augmentation de 10% accordée en février a bénéficié à tous les fonctionnaires guinéens.

Interrogé sur cette question par la presse, le conseiller spécial du président de la République, Tibou K amara, a indiqué que cette question fera l'objet d'une communication gouvernementale.

Moussa Camara, fonctionnaire au ministère de la Santé, estime pour sa part que l'Etat doit élargir cette augmentation à tous les secteurs afin d'éviter d'autres crises.

"Moi je ne suis pas enseignant mais j'ai constaté les 10% sur mon salaire au mois de février. La question reste posée quant au 30% puisque l'émissaire du président de la République, qui a pris part à ces négociations, a laissé entendre que cela ferait l'objet d'une communication. A notre avis, l'augmentation devrait toucher tout le monde. La mesure doit être générale. On attend", explique-t-il.

Le gouvernement a expliqué aux syndicalistes de l'éducation que toute augmentation de salaire en ce moment pourrait négativement impacter l'économie nationale.

Allouseny Makanera, professeur de finance publique à l'université de Conakry, n'est pas de cet avis. Pour lui, l'Etat guinéen peut bien payer tous les fonctionnaires sans perturber le fonctionnement normal des politiques publiques. "L'augmentation qui est en jeu n'entraine aucunement le déficit du budget. Il y aura simplement un réaménagement dans l'allocation des ressources", soutient le professeur.

En 2018, le budget annuel de l'Etat guinéen s'élève à 1,6 milliard d'euros. Selon le ministre guinéen du Budget, le salaire des fonctionnaires représente 20% de ce montant.

Quant au coût de la hausse accordée par le gouvernement, il se chiffrerait à près de 45 millions d'euros.

Guinée

Gouvernance - Les aveux du président Alpha Condé

Au cours de la cérémonie de lancement des travaux de construction de l'autoroute Coyah-Kindia-Mamou-Dabola… Plus »

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.