17 Mars 2018

Tunisie: L'âme révolutionnaire

Une mission pour l'humanité ? Zaïri en a fait son leitmotiv. Pas question pour lui de «construire d'autres villas pour les plus riches». Mettre l'architecture au service de la société et du social est, pour lui, un objectif primordial.

Malgré sa forte détermination, il s'agace au quotidien en voyant la situation de la sauvegarde du patrimoine tunisien : «Il y a des gens qui veulent détruire, d'autres qui veulent bâtir. Nous avons les lois, nous avons la société civile de notre côté, mais la culture tunisienne n'a pas encore intégré cette notion de patrimoine».

Quand on évoque la perte du «savoir-faire tunisien», Zaïri blâme la société : «Les habitants de la Médina, par exemple, n'ont aucune conscience de la valeur du patrimoine, et inconsciemment, ils le détruisent», mais les principaux responsables sont, selon pour lui, les autorités locales : «On observe un remplacement des matériaux de construction traditionnels tunisiens par d'autres modernes sans âme. Cela, c'est l'œuvre des lobbies de construction».

Celui qui avait rêvé d'être astronaute tout petit s'est finalement transformé en un futur architecte insoumis. Si la révolte perpétuelle s'apparente souvent à une crise existentielle de la vingtaine, Zaïri, qui se considère comme un militant anarchiste, espère mener un combat à vie «pour que les autres générations puissent profiter d'un monde meilleur».

Tunisie

Chahed devant le parlement européen - "Le vote contre la prolongation du mandat d'exercice de l'IVD ne signifie point la fin du processus de la justice transitionnelle"

BRUXELLES, 24 avr. 2018 (De l'envoyé de TAP Sofien Manai) - Le vote contre la prolongation du mandat d'exercice… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.