17 Mars 2018

Congo-Brazzaville: Assistance - Encore plus de 35 milliards FCFA pour aider les déplacés du Pool

Le montant recherché, estimé en dollars à 70, 7 millions, s'inscrit dans le cadre de la poursuite de l'action humanitaire et le relèvement de 114 000 personnes.

Le deuxième Plan de réponse et de relèvement des besoins humanitaires dans le département du Pool, en 2018, a été lancé le 16 mars, à Brazzaville, au cours d'une réunion conjointe gouvernement/système des Nations unies. D'un montant d' environ 35 milliards FCFA, ce plan s'inscrit dans le cadre de la poursuite de l'assistance humanitaire et le relèvement de 114 000 personnes. Il cible, en effet, 64 086 personnes déplacées (dont 40 543 femmes et filles), 5 571 familles d'accueil (25 000 personnes) et 25 000 personnes résidentes (restées chez elles). Ainsi, le relèvement précoce constitue le focus principal de ce plan qui répondra aussi à certaines activités humanitaires importantes résiduelles. Il s'agit, entre autres, de la sécurité alimentaire, la protection, l'eau, l'hygiène et l'assainissement, la santé, la nutrition, les abris et non-vivres et l'éducation.

Les deux composantes étant l'assistance humanitaire dans les lieux de déplacement ainsi que dans les zones du Pool jusqu'alors inaccessibles (22,9 millions de dollars) et des activités de relèvement précoce pour soutenir la réintégration des personnes déplacées rentrant chez elles ainsi que celles qui sont restées chez elles (47,8 millions de dollars). Ainsi, la première opération consistera à la mise en œuvre d'activités génératrices de revenus là où se trouvent les déplacés et la seconde à la reconstruction, le rétablissement de structures de santé, d'éducation et d'agriculture pour soutenir les retours dans les lieux d'origine le moment venu.

Présentant la stratégie de ce plan, la ministre des Affaires sociales, de l'action humanitaire et de solidarité, Antoinette Dinga-Dzondo, a énuméré la poursuite de l'assistance d'urgence, la protection et le respect des droits ainsi que le relèvement et le renforcement de la résilience. « Tirant les leçons du plan 2017, nous espérons que nous allons aussi réussir (..) surtout pour le relèvement précoce, donner à la population des moyens de travailler la terre pour reprendre leurs activités. », a espéré la ministre.

S'exprimant à cette occasion, le coordonnateur résident du système des Nations unies au Congo, Anthony Ohemeng-Boamah, a indiqué que ce nouveau plan faisait partie de la composante réintégration du programme de Désarmement, démobilisation, et réintégration (DDR) dans le département du Pool pour lequel le gouvernement a sollicité leur accompagnement et celui des partenaires. « La notion de réintégration, définie dans les normes, voudrait dire la réinsertion de la communauté. Donc, la ministre a bien cerné la population concernée, il s'agit bien sûr des déplacés, de ceux qui n'ont jamais quitté leurs lieux d'habitation, se trouvant dans des conditions difficiles. C'est une stratégie globale de réintégration consistant, le moment venu, à aider le gouvernement à exécuter ce DDR, à réinsérer les ex-combattants mais aussi la population déplacée, victime innocente de ce qui se passait dans le Pool. », a-t-il expliqué, espérant que ce partenariat puisse continuer pour leur permettre de faire le relèvement.

Faisant le bilan du plan humanitaire de 2017, le gouvernement et le système des Nations unies se sont félicités du fait que sur un montant requis de 23 700 000 dollars, 524 093, soit 57,06 % ont été mobilisés. Ce qui fait de la crise humanitaire du Pool, l'une des meilleures mobilisations des ressources dans la sous-région.

Notons que cette réunion s'est déroulée en présence du ministre de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement, Thierry Lézin Moungalla, et de plusieurs diplomates accrédités au Congo.

Congo-Brazzaville

Transport aérien - Le Congo et l'Afrique du Sud comptent rétablir leur liaison directe

L'échange autour des questions techniques entre les deux pays va débuter dans deux semaines, à… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.