17 Mars 2018

Sénégal/Guinée: Ligue des champions - Gf-Horoya Ac, ce samedi a 17h 30 au stade Lss - Vaincre la malediction du tour preliminaire

Le coach de l'académie Génération Foot, le Français Olivier Perrin ainsi que le directeur technique du club, Abdoulaye Sarr en compagnie du coach de Horoya Ac Victor Zvunca et de son capitaine Draman Nikiema ont animé conjointement hier, vendredi 16 mars, une conférence de presse en direction du match retour devant opposer les deux formations.

Ce sera ce samedi 17 mars à partir de 17h 30 au stade Léopold Sédar Senghor pour du tour préliminaire retour de la Ligue des champions de la CAF. Ainsi, les deux coachs ont affirmé «être prêts pour la rencontre» qui s'annonce difficile surtout pour Génération Foot battue 2-1 à l'aller.

Renverser la vapeur pour Génération Foot ou plutôt confirmer leur avance pour Horoya Ac ! Tel est l'enjeu du match capital devant les opposer demain samedi 17 mars, au stade Leopold Sedar Senghor, pour le compte des 16èmes de finale retour de la ligue africaine des champions.

GENERATION FOOT VS HOROYA AC : UN DERBY

«On appréhende ce match avec beaucoup d'enthousiasmes, beaucoup d'envies, très positif dans l'approche pour retourner le score qui ne nous est pas favorable. Il ne faut pas l'oublier», renseigne d'emblée Olivier Pérrin.

Pour le coach de GF la clé et l'issue de ce match à enjeux multiples résulteront de l'entame que les Grenats en feront. Car, précise-t-il «si mon équipe est capable de prétendre le jeu à son compte et de faire le jeu et mener 3-0 à la mi-temps, je suis preneur. Si mon équipe est talentueuse, laborieuse mais qu'elle est capable de marquer à la 87ème minute sur un corner, je le prends aussi. Je pense que le scenario c'est eux qui vont l'écrire. L'importance du résultat aujourd'hui est là. Ce sera notre fil rouge. La méthode, on va essayer de la faire, si elle est bonne. Si elle est moins bonne, c'est pas grave, l'important c'est d'essayer de gagner».

Conscient de l'ampleur du match qui s'annonce difficile malgré l'esprit positif des joueurs, Olivier Pérrin confie : «heureusement que les matchs de coupe d'Afrique des champions s'annoncent difficiles. Si c'est une promenade de santé, ils ne s'appelleraient pas Coupe d'Afrique des Club Champions. Mes joueurs n'ont pas trop de pression, ils vivent entre-eux, ce sont des gamins, ils veulent vivre l'événement. Ils forment un groupe, une entité et sont solidaires les uns, des autres».

METTRE FIN À LA MALEDICTION

Abdoulaye Sarr, le directeur technique de Génération Football confie : «nous sommes confiants. Les dirigeants s'investissent corps et âmes pour mener les joueurs à la victoire. Ce que l'on regrette c'est l'absence de Malick Cissé qui avait pris part au match aller. En raison de blessure, il est forfait. A part cette absence, tous les joueurs sont aptes pour le dernier galop d'entrainement avant la rencontre».

Revenant sur à l'élimination précoce des équipes sénégalaises dès le premier tour que d'aucuns qualifient de «malédiction», le directeur technique de GF de rassurer «même si je en suis pas en mesure de dire l'issue du match, je garde espoir que nous pourrons battre l'équipe de Horoya et ainsi renverser la tendance. Tout est fin prêt. On a étudié la tactique de notre adversaire et on a rectifié nos lacunes».

LA QUALIFICATION, UN CHALLENGE A RELEVER

Victor Zvunca, le coach de Horoya Ac et son équipe ne compte pas rendre facile la tache aux Grenats même s'il se dit être «conscient de l'ampleur du match». «Naturellement, on vient ici comme Génération Foot, on vient se qualifier pour les poules. Donc, on est dans un état d'esprit pour la victoire parce qu'il n'y a que cela qui nous intéresse. Aujourd'hui, le Président s'est donné comme challenge de se qualifier pour les phases de poule. Ce qui est un challenge très important. Maintenant, s'il y avait une élimination, ce serait une grosse déception. Nous, on se prépare pour un match difficile, mais aussi avec un état d'esprit pour se qualifier».

L'ESPOIR EST PERMIS

Et à Draman Nikiema, capitaine de Horoya Ac de conclure sur une note d'espoir : «c'est la consigne qui va faire la différence sur le terrain. Nous, on est là. Le coach a parlé et a tout dit pour se qualifier. On est conscients aussi de ce qui nous attend».

Sénégal

Dakar capitale mondiale des Pilotes Maritimes

Dakar accueille à partir de ce lundi 23 Avril, le 24éme  congrès de l’Association… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.