17 Mars 2018

Cameroun: Un ministre en mission de paix en zone anglophone

Au Cameroun, le ministre de l'Administration territoriale a entamé vendredi 16 mars une « mission de paix » en zone anglophone. Une visite de 48 heures dans le nord-ouest du pays et un déplacement au cours duquel Paul Atanga Nji entend sensibiliser les populations séparatistes au dialogue. Il appelle à la reconversion des séparatistes anglophones « violents ».

« Le désordre ne profite à personne », a déclaré Paul Atanga Nji face aux journalistes camerounais. Il s'est exprimé depuis Bamenda, chef-lieu de la région anglophone du nord-ouest du pays et première étape de sa visite. Sur place, Paul Atanga Nji a appelé à la reconversion des séparatistes anglophones « violents » et invité les populations à miser sur l'éducation.

« Si vous prenez le mauvais chemin et que vous perpétrez des actes de terrorisme, vous allez inévitablement finir en prison. Est-ce que vous avez mis au monde un enfant pour qu'il finisse en prison ? »

Batibo, région la plus tendue du Cameroun anglophone, a été la deuxième étape de cette mission de sensibilisation. C'est là que deux responsables administratifs ont été enlevés en février.

Des « perturbations orchestrées par un groupe terroriste », assure Paul Antanga Nji, que les autorités locales ont su gérer avec « professionnalisme », ajoute le ministre.

Paul Atanga Nji a également félicité et remercié les forces de défense. « Elles ont été victimes de beaucoup de provocations », mais elles ont su garder leur « sang-froid », dit-il.

Des militaires et des policiers qui pourtant ont été accusés de multiples abus dans les zones anglophones du pays.

Cameroun

Epreuves sportives aux examens officiels - Le Minsep et le Minesec sur le terrain

Bidoung Mpkatt et Pauline Nalova Lyonga étaient hier à Ngoulemakong et Ebolowa dans la région du… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.