17 Mars 2018

Sénégal: Crise politique au Togo - Les partisans du président Faure à Dakar appellent l'opposition à l'ouverture

Les militants de la section sénégalaise de l'Union pour la République soutiennent le président Faure Essozimna Gnassingbe dans son bras de fer avec l'opposition qui rejette les réformes souhaitées par le gouvernement. Ils appellent les adversaires du président du Togo à accepter le dialogue.

La section sénégalaise de l'Union pour la République (Unir), le parti du président Faure Essozimna Gnassingbe a appelé, avant-hier, l'opposition togolaise à faire preuve d'ouverture en acceptant de dialoguer avec le pouvoir. L'ouverture permettra de réussir le dialogue, selon Dr Dieudonné Kabkia, porte-parole d'Unir Sénégal qui était face à la presse.

Cet appel fait suite à l'annonce, par l'opposition, de la reprise des manifestations contre le président Faure qui est soupçonné de vouloir s'éterniser au pouvoir à travers un tripatouillage de la Constitution. La section sénégalaise d'Unir s'est réjouie de «l'esprit d'ouverture du président de la République matérialisé par la grâce présidentielle accordée aux militants de l'opposition arrêtés lors des manifestations».

Les partisans du président Faure ont rappelé que la nécessaire onction du peuple constitue le seul moyen d'assurer qu'il n'y aura pas d'obstruction de la part de qui que ce soit. « La consultation populaire n'est pas un épouvantail que la majorité agite comme un chiffon rouge face à l'opposition. Ce n'est pas un chantage, mais la réaffirmation d'un engagement ferme : le processus des réformes ira cette fois jusqu'au bout », ont-ils souligné. «Notre souhait est que le dialogue permette à la classe politique de se rassembler autour d'un texte qui sera soumis au verdict du peuple», ont ajouté les responsables d'Unir Sénégal.

Unir Sénégal dit condamner, «avec fermeté, les violences survenues lors des manifestations de l'opposition». Les responsables déplorent les destructions et dégradations causées aux biens publics et privés. «Nous rejetons les actes d'incivisme, de vandalisme et de violence sous toutes leurs formes, et nous lançons, une fois de plus, un appel solennel à la classe politique et à l'ensemble de nos concitoyens, à proscrire l'intolérance, le repli identitaire, les incitations à la haine et à la division», a dit le porte-parole d'Unir Sénégal.

Sénégal

M. Sall réaffirme la nécessité de rationaliser le nombre de candidatures

Les députés sénégalais ont adopté jeudi 19 avril une nouvelle loi électorale,… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.