19 Mars 2018

Congo-Kinshasa: Crise en RDC - Le Comité laïc de coordination adresse une lettre au chef de l'ONU

Au moment où se tiennent à New York les débats sur le renouvellement du mandat de la Monusco, une longue lettre du Comité laïc de coordination (CLC) a atterri sur le bureau du secrétaire général des Nations unies. Les Laïcs catholiques interpellent Antonio Guterres sur la situation de crise dans le pays. Ils dénoncent surtout la confiscation des libertés publiques et la volonté du président Kabila de se maintenir au pouvoir.

Trois marches pacifiques réprimées dans le sang : 31 décembre 2017, 21 janvier et 25 février 2018. Une vingtaine de morts, des centaines de blessés, de multiples arrestations.

Le Comité laïc de coordination livre ce bilan et considère que c'est par « l'arrogance et l'insouciance » que le pouvoir répond aux millions de Congolaises et Congolais qui réclament l'application intégrale de l'Accord global et inclusif du 31 décembre 2016.

Le CLC le répète : la crise actuelle tire son origine de la volonté du président congolais de se maintenir au pouvoir au-delà de son deuxième et dernier mandat. Joseph Kabila est accusé d'avoir bloqué le processus électoral depuis 2012.

Renforcer le mandat de la Monusco

L'implication personnelle du secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres est alors sollicitée pour que les élections aient lieu, comme prévu, à la date du 23 décembre 2018. Il faut pour ce faire renouveler et renforcer le mandat de la Monusco afin de créer un environnement propice à l'organisation des élections crédibles et fiables.

Ainsi, toutes les mesures de décrispation doivent être mises en oeuvre au plus tard le 30 avril, sinon le CLC se verra dans l'obligation de reprendre et d'intensifier ses actions de protestation et de revendication suspendues actuellement.

Congo-Kinshasa

SIDA - Une forte prévalence chez les jeunes de 15-24 ans en RD Congo

Les réseaux sociaux ont apporté une véritable révolution dans le monde de communication,… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.