18 Mars 2018

Ile Maurice: Journée mondiale de l'eau - Obligés de «voler» de l'eau pour vivre

Difficile d'imaginer notre vie de tous les jours sans une seule goutte d'eau qui coule du robinet.

Encore plus difficile deconcevoir qu'en 2018, il y ait toujours quelques familles qui sont privées de cette nécessité de base. C'est pourtant le cas de ces quelque 300 personnes qui vivent sur ce crownland. Même si ces familles, d'origine rodriguaise pour la plupart, sont conscients du fait qu'elles sont en situation d'irrégularité, elles aimeraient pouvoir vivre décemment.

Sur ce lopin de terre, situé en bordure de montagne, des dizaines de petites bicoques en tôle. Des cases d'une pièce accommodant parfois jusqu'à neuf personnes. Qui vivent sans eau, sans électricité, sans toilettes... Pour faire leurs besoins, «nou fouy trou déor. Kan li plin, nou fouy lot plas». Concernant l'électricité, les familles se servent directement sur les pylônes du CEB... «Nou pa apel sa kokin. Nou pé oblizé fer séki bizin fer.»

Pour ce qui est de l'eau courante, là encore, il faut «triang-triangé. Péna swa,nou lamé anba ros. Li pa fasil mem pou nou». Comment procèdent-ils ? «Nou pran dépi bann gro tiyo, nou fer nou bann instalasion. Nou bizin pou kapav baigné, kwi, bwar tousala.»

Oui, ils aimeraient pouvoir faire comme tout le monde. «Si nou sitiasion ti permet nou, nou ti pou dakor payé pou gagn tou fasilité... Mé nou bann skwater, nous péna papié... » Ils ont bien essayé, mais leurs demandes sont tombées dans l'oreille non pas d'un mais de plusieurs sourds. «La, si zot pran nou enn kont, zot kapav expilsé nou tou la.»

En attendant, les femmes, continuent, elles, à faire comme les lavandières, jadis. «Kan éna boukou linz, nou pran tou dan kivet nou al lavé larivier. Kan mem nou malad, nou kontinié bwar sa délo-la, nou kondané viv dan lamizer ek laper ki enn zour bann 'misié-la' dékouver ki nou pé fer... »

Ile Maurice

Grosses averses - Maurice sous les eaux

Les grosses averses qui se sont abattues sur le pays pendant ces dernières heures ont provoqué des… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.