19 Mars 2018

Afrique Centrale: Le Botswana et l'Angola augmentent la pression sur Kinshasa

En République démocratique du Congo, l'élection présidentielle aura lieu en décembre 2018 et personne ne sait si le président Joseph Kabila va tenter de se représenter alors que la Constitution le lui interdit.

Le Botswana et l'Angola mettent la pression sur Kinshasa pour organiser les élections fin 2018. L'Afrique du sud, avec le nouveau président Cyril Ramaphosa, pourrait également se montrer plus critique vis-à-vis de Joseph Kabila à en croire Bob Kabamba, professeur de sciences politiques à l'université de Liège et directeur de la Cellule d'appui politologique en Afrique centrale, le CAPAC.

Angola

Plus de 60 décès à la pédiatrie de Cuando Cubango

62 enfants âgés de zéro à cinq ans ont péri, de janvier au mois de mars de… Plus »

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.