19 Mars 2018

Afrique: Message du Roi aux participants au Forum de Crans Montana, à Dakhla - «Pour progresser, l'Afrique doit rassembler toute son énergie»

document

Les travaux de la quatrième édition consécutive du Forum Crans Montana, organisé à Dakhla, ont démarré vendredi, avec plus d'un millier de participants et de personnalités provenant de plus d'une centaine de pays, dont 49 pays africains, en plus des représentants de plusieurs organisations internationales et régionales.

Véritable rendez-vous international incontournable qui se poursuit jusqu'au 20 mars courant, le prestigieux Forum Crans Montana, réunira également d'anciens chefs d'Etat et de gouvernement, des ministres, des présidents de parlements, des décideurs, des parlementaires et des experts internationaux qui sont venus, à Dakhla, pour débattre de l'avenir de l'Afrique, du développement durable et de la coopération sud-sud.

La cérémonie d'ouverture des travaux de cette quatrième édition consacrée au thème «l'Afrique et la coopération Sud-Sud», a été marquée par un message adressé par SM le Roi Mohammed VI aux participants, et dont lecture a été donnée par le président de la région de Dakhla-Oued Eddahab, Ynja Khattat.

Dans ce message, le Souverain met l'accent sur le poids de l'Afrique et de l'importance de la coopération sud-sud, en soulignant que le continent africain avec ses 2,5 milliards d'habitants à l'horizon 2050, constitue une richesse démographique qui va impacter, non seulement l'Afrique, mais toute la planète.

«Le Maroc fait de la coopération sud-sud un vecteur de l'émergence d'une Afrique nouvelle, confiante en ses potentialités et ouverte sur l'avenir», affirme le message royal, soulignant qu'il s'agit d'un engagement constitutionnel «inscrit en lettres d'or dans la norme suprême du Royaume».

Et de préciser : «Le Maroc a développé un véritable modèle innovant de coopération sud-sud, qui se fonde sur l'échange de connaissances, de compétences, d'expertises et de ressources, tout en associant l'ensemble des sous-régions du continent et des secteurs pertinents».

Sa Majesté soulignera que, placée au cœur de la politique africaine du Royaume, la coopération sud-sud «se veut intégrée et multidimensionnelle», rappelant que «depuis 15 ans, 1.000 accords de coopération ont été signés avec 28 pays africains».

«L'offre marocaine était unique dans son genre dans la mesure où elle place l'humain au centre de ses préoccupations et combine l'économique et le social, le culturel et le cultuel, le sécuritaire et le militaire», poursuit SM le Roi Mohammed VI.

Le Souverain a également indiqué que la coopération sud-sud que le Maroc met en œuvre, s'exprime dans l'ensemble des problématiques qui ont trait à la stabilité et au développement du continent dont l'un des domaines d'expression est la migration.

Sa Majesté fera remarquer que «pour progresser, l'Afrique doit rassembler toute son énergie et adopter des partenariats novateurs gagnant-gagnant», appelant «les Africains et les Africaines, et particulièrement les jeunes, à se mobiliser, de manière résolue et déterminée, pour relever les défis lancinants auxquels est confronté le Continent et pour s'inscrire dans la dynamique vertueuse de la croissance partagée».

«L'Afrique doit également faire usage de tous les instruments dont elle dispose pour répondre aux attentes légitimes de sa population. L'un de ces outils privilégiés pour l'émergence africaine est la coopération Sud-Sud», a insisté le Souverain.

Il est à noter que sont prévus des échanges entre hauts responsables gouvernementaux et hommes d'affaires. Des échanges qui porteront notamment sur «la Sécurité alimentaire et l'agriculture durable»,

«L'économie des océans et le secteur halieutique», «Les énergies renouvelables et la révolution verte africaine» et «L'Afrique, terminal majeur de la route de la soie», «La coopération régionale en matière de Santé publique» ainsi que «la gestion urbaine globale, nouveau défi de l'Afrique».

Outre les débats et échanges qu'offriront les panels suscités, cette édition sera ponctuée par la remise du «Prix 2018 de la Fondation Crans Montana Forum pour l'Afrique et la coopération Sud-Sud» à Moustapha Cisse Lo, président du parlement de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), en reconnaissance «du travail accompli par le président Cisse Lo à la tête de l'organisation parlementaire des 16 Etats de la CEDEAO pour l'intégration, la liberté et l'épanouissement de ses peuples» et pour ses «efforts déployés en faveur de la libre circulation des personnes et des biens dans l'espace communautaire de cet ensemble régional».

Les femmes et la jeunesse seront aussi à l'honneur à l'occasion de sessions extraordinaires de l' «African Women's Forum».

Maroc

Adhésion du Maroc dans la CEDEAO - Des signes d'approbations se dégagent des réflexions

Les choses semblent aller sur les bons rails concernant l'adhésion du Maroc à la Communauté… Plus »

Copyright © 2018 Agence Nouakchott d'Information. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.