19 Mars 2018

Sénégal: Le Premier ministre plaide l'ouverture de lignes aériennes et maritimes au Brésil

En prélude au Sommet de l'eau qui s'ouvre aujourd'hui à Brasilia, le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a livré, en synthèse, le discours du Président de la République, au Forum économique Sénégal-Brésil. Il a plaidé pour l'ouverture de lignes aériennes et maritimes entre le Brésil et le Sénégal.

Le chef du gouvernement qui avait à ses côtés le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur, Sidiki Kaba et celui de l'Hydraulique, Mansour Faye, a prononcé ce discours après une présentation de Mountaga Sy, Directeur de l'Apix qui a retracé les réalisations du Président de la République, en trois ans. Toutes les opportunités, dans plusieurs secteurs, ont été déclinées, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Le Premier ministre a fait un exposé sur les potentialités de l'Afrique. Pour lui, l'Afrique est «un nouveau potentiel, une nouvelle limite». Aux privés brésiliens, le Premier ministre dit que le Sénégal s'offre à eux «comme la porte d'entrée de l'Afrique», surtout que notre pays dispose d'une palette de projets et fait figure de leadership dans la sous région en termes de performances économiques, de réformes de l'environnement des affaires». Les hommes d'affaires brésiliens ont marqué un grand intérêt pour le Sénégal.

Sénégal

Neuvième jour du procès de Imam Ndao et Co-accusés

Au neuvième jour du procès de l'Imam Ndoa et co-accusés, dans l'affaire des présumés… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.