20 Mars 2018

Cote d'Ivoire: Bagarres récurrentes entre syndicats - La police déguerpit les "Gbaka" et "wôrô wôrô" à la gare Bassam

Les minicars de transport en commun communément appelés "Gbaka" ainsi que les taxis intercommunaux appelés "wôrô wôrô" opérant habituellement au niveau du carrefour de la gare Bassam à Treichville, ont été priés de quitter les lieux.

Du côté du boulevard Nanan Yamousso, en face du centre commercial Koubeïssi dans ladite commune, où ils ont créé une gare routière, « ce sont des bagarres récurrentes entre syndicats de transporteurs, qu'il était donné d'assister », a témoigné un commerçant.

Ainsi, pour parer à cette situation désagréable qui crée parfois de l'insécurité et de gros embouteillages, la police sur ordre de la mairie de la commune, dit-on, a interdit depuis le lundi 19 mars 2018, leur accès à ce site. Ce sont plusieurs agents de police qui étaient postés à différents endroits du lieu, en vue de faire respecter cette mesure.

Comme alternative, les "Gbaka" et "wôrô wôrô" se sont retirés du côté du quartier Arras, vers le siège de l'Aitaci, pour embarquer et débarquer leurs passagers.

Cote d'Ivoire

Création d'une Alliance régionale pour le suivi de l'adhésion du Maroc à la CEDEAO

Déclaration conjointe de l'Institut Amadeus et ses partenaires régionaux à l'issue de la… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.