19 Mars 2018

Angola: Une femme accusée de sorcière battue à mort

Huambo — Une femme âgée de 65 ans, résidant dans la commune de Luvemba dans le district de Bailundo, à 103 kilomètres de la ville de Huambo, a été battue à mort par un jeune homme de 21 ans, qui l'a accusée de sorcière.

Selon une note de la police locale, qui a été envoyée lundi à l'Angop, l'homicide s'est produit vendredi à l'intérieur de la résidence de la victime, et l'agresseur est déjà détenu.

Sur cette note, la police déclaré qu'elle a enregistré au cours du week-end dernier, 30 crimes différents, entraînant l'arrestation de 28 auteurs présumés de ceux-ci.

En ce qui concerne les accidents de la route, le week-end dernier, la police nationale à Huambo a enregistré cinq cas, faisant deux morts et un blessé.

Comparé au week-end précédent, il y a eu une diminution de quatre accidents de la route et neuf blessés et une augmentation de deux décès.

Angola

Plus de 60 décès à la pédiatrie de Cuando Cubango

62 enfants âgés de zéro à cinq ans ont péri, de janvier au mois de mars de… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.