20 Mars 2018

Togo: La seule voie démocratique est de donner la parole au peuple

La limitation autoritaire du nombre de mandats successifs est contraire à la démocratie (interview de Jean-Louis Debré, ancien président du Conseil constitutionnel français dans le Journal du Dimanche du 18 mars 2018).

Jean-Louis Debré se prononce contre la limitation à trois des mandats successifs des parlementaires et lui préfère un changement des pratiques politiques.

La limitation à trois du nombre de mandats successifs le choque, parce que dans le système démocratique, c'est à l'électeur de choisir qui il veut comme élu.

La limitation autoritaire du nombre des mandats électifs est contraire au principe démocratique. Elle enlève aux électeurs le pouvoir souverain de choisir leurs élus.

Il faut se méfier des modes constitutionnelles. La constitution est un équilibre forgé dans le marbre de l'histoire et non une girouette soumise aux quatre vents.

On en prendra un exemple : sous le coup de la mode, la France est passée du septennat au quinquennat. Elle se rend à présent compte qu'elle a rompu l'équilibre gaullien des pouvoirs constitutionnels.

Le vent de l'histoire retiendra que la grande Chine vient de supprimer le verrou des deux mandats pour l'élection du président chinois.

Il est peu probable qu'il se souvienne que cette même année 2018 quelques centaines de marcheurs prétendaient imposer au peuple togolais la non rééligibilité du chef de l'Etat voire même son départ immédiat du pouvoir.

Il faut réfléchir à deux fois avant de transformer la constitution et, si on veut le faire à tout prix, la seule voie démocratique est de donner la parole au peuple.

Togo

Le Conseil de l'Entente se réjouit d'une nouvelle

L'une des informations importantes de la journée de ce vendredi a été la réapparition du… Plus »

Copyright © 2018 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.