20 Mars 2018

Congo-Brazzaville: Éducation - L'Institut Saint-Joseph/Bonsomi ouvre l'année prochaine un centre de langues

Le projet s'inscrit dans la nouvelle vision de l'établissement qui s'intitule "Une nouvelle école, pour une nouvelle société" afin de former des enfants qui sachent parler, penser et convaincre.

Le coordonnateur de l'Institut Saint-Joseph/Bonsomi (ISJ/Bonsomi), Bwalankay Pa-Kome Pacôme, a donné l'information le 17 mars, à l'occasion de la célébration du 25e anniversaire cet établissement. À cet effet, un laboratoire des langues sera ouvert pour permettre aux enfants qui seront formés d'être capables de parler et de dire ce qu'ils pensent avec conviction.

Dans cette même ambition, le coordonnateur a révélé à l'assistance que son école est en voie d'ouvrir, les années à venir, un centre de formation en sports où il sera mis en place des conditions d'accueil pour permettre aux enfants qui devront y étudier de trouver 80% de leur alimentation. "Nous sommes en train de construire une porcherie moderne, un poulailler moderne, des étangs modernes pour permettre aux enfants d'être nourris avec des produits locaux, de vivre entièrement dans ce centre et de faire ce qu'ils veulent pour devenir des responsables dans le domaine des sports", a promis Bwalankay Pa-Kome Pacôme. Selon lui, à l'excellence et à la qualité, doivent être ajoutées les performances naturelles, les qualités innées de l'enfant pour qu'il soit complet dans sa formation.

Ainsi, a-t-il rappelé, il y a cinq ans l'ISJ/Bonsomi a créé un centre de formation de football pour donner l'occasion aux enfants qui ont le talent en la matière de l'exploiter et de devenir un jour des stars. Malheureusement, a-t-il regretté, beaucoup de parents n'ont pas compris le sens de ce centre alors qu'il a été créé d'abord pour les enfants de l'ISJ mais aujourd'hui, ce sont plutôt les gens de l'extérieur qui en profitent.

Au regard de cette nouvelle vision, le coordonnateur a assuré, par ailleurs, que l'ISJ reste le modèle de formation dans le quartier, la commune et le district qui l'abritent. Aussi a-t-il demandé aux parents de faire confiance à son école pour que les enfants aient la formation de qualité, d'excellence et qu'ils puissent développer leurs aptitudes naturelles.

Pour sa part, rappelant la genèse de l'école, le préfet de l'ISJ/Bonsomi situé au quartier 7, dans la commune de Masina, Emmanuel Yama Yama, a indiqué que l'école a fonctionné pendant deux ans dans les infrastructures du Collège Bonsomi avant de voler de ses propres ailes. Cet établissement organise les options latin-philosophie, biologie-chimie, pédagogie générale et commerciale de gestion. Pour satisfaire aux désidérata de certains parents, Emmanuel Yama Yama a annoncé que son établissement va ouvrir la section coupe et couture dès l'année prochaine et un atelier moderne de coupe et couture .

Des diplômes d'honneur décernés aux anciens

Plusieurs activités culturelles ont été au rendez-vous à l'occasion de la célébration de ce 25e anniversaire: le récital des poèmes, des pièces de théâtre, des danses traditionnelles... Le clou de l'événement a été la remise des diplômes d'honneur, des médailles d'argent et des insignes à tous ceux qui ont rendu, depuis plus de vingt ans, des loyaux services à cette institution d'enseignement primaire et secondaire. Ces distinctions d'honneur ont été décernées par le comité de soutien de l'ISJ/Bonsomi. Le premier à être distingué est le coordonnateur Bwalankay Pa-Kome Pacôme, suivi de son épouse, Kady Nzilaba, et des autres enseignants.

Précisons que cet anniversaire a coïncidé avec la fête de saint-patron Joseph. C'est ainsi que pour rendre grâce à Dieu pour ses bienfaits, la direction de l'ISJ/Bonsomi a organisé, à cette occasion, une messe d'action de grâce au cours de laquelle le responsable numéro de l'établissement, le personnel et les élèves y ont pris part. La messe a été présidée par le curé de la paroisse sainte-Thérèse, l'abbé Patience Massamba. Dans son homélie, il a exhorté les parents à éduquer les enfants selon les valeurs africaines, à ne pas suivre aveuglement les valeurs européennes. Aux élèves, il les a exhortés à vivre dans la justice et dans l'excellence.

.

Congo-Brazzaville

Plaidoyer pour l'âge de la retraite à 65 ans

Ce billet d'humeur n'est qu'un décryptage de ce que nous entendons ici et là dans certaines… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.