20 Mars 2018

Angola: Manque d'initiatives sur la base de la réduction du sel à Namibe

Luanda — La production de sel à Namibe représente environ 4 à 10% du potentiel de la province, un pourcentage qui peut être amélioré en cas d?un plus grand engagement des entreprises et des banques, a déclaré mardi le gouverneur provincial Carlos da Rocha Cruz.

Le dirigeant, qui s'est confié au journal Valor Econômico, a souligné le manque d'initiative des entrepreneurs du secteur salin et le manque de réceptivité des demandes des entreprises aux banques comme causes principales de la faible production.

Compte tenu de ce scénario, le gouverneur provincial de Namibe a conseillé les producteurs de sel à être plus "agressifs", sinon ils allaient perdre les licences d'exploitation de ce produit, essentiel pour la consommation humaine.

Actuellement, cinq licences sont disponibles pour l'exploration du sel dans la province de Namibe, un nombre considéré comme faible, bien qu'il y ait des demandes pour de grandes industries.

Si les entreprises montrent plus d'intérêt et plus de dynamisme, l'industrie saline va faire un grand bond, a déclaré Carlos da Rocha Cruz.

Angola

Plus de 60 décès à la pédiatrie de Cuando Cubango

62 enfants âgés de zéro à cinq ans ont péri, de janvier au mois de mars de… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.