21 Mars 2018

Afrique Centrale: Les parlementaires de la CIRGL lancent l'« Initiative pour la gestion des conflits violents dans les Etats membres»

Les rideaux sont tombés hier sur la première réunion extraordinaire de l'Assemblée plénière du Forum des Parlementaires des Etats membres de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (FP-CIRGL), dont les travaux se sont déroulés au Palais du peuple, à Kinshasa, du 19 au 20 mars 2018.

Conformément aux us et coutumes en la matière, un certain nombre de résolutions ont été prises par les participants à l'issue des travaux. La plus importante reste le lancement par les élus des peuples des pays de la région de ce qu'ils ont dénommé «Initiative parlementaire pour renforcer la gouvernance et la gestion des conflits violents dans les Etats membres de la CIRGL».

Selon le président en exercice du Forum Parlementaire de la CIRGL le Centrafricain Abdou Karim Mackassoua, l'initiative s'assigne entre autres missions :

- Faire entendre la voix des parlementaires en leur qualité de représentants nationaux des peuples et fins connaisseurs des territoires ;

- Permettre de contribuer, avec les gouvernements, sur les enjeux essentiels de la prévention et du règlement des conflits en vue de préserver la paix et la sécurité dans la région ;

- Jeter le pont du dialogue permanent et approfondi entre le Forum des parlementaires et la Conférence internationale ;

- Approfondir la coopération mutuelle aussi bien entre les Etats membres qu'entre les institutions de la région des Grands lacs.

Il importe de signaler qu'hormis le lancement de l'Initiative parlementaire pour renforcer la gouvernance et la gestion des conflits violents, les participants aux assises de Kinshasa sont aussi parvenus à un compromis autour de la nomination du Secrétaire général du FP-CIRGL, en la personne de Onyango Kakoba. De même, son successeur, qui prendra ses fonctions dans trois ans, est connu. Il s'agit du Centrafricain Davy Yama, actuellement député de son pays.

Ci-dessous la déclaration finale sanctionnant les assises de Kinshasa : Dom

DECLARATION FINALE

L'Assemblée Plénière,

-Considérant les dispositions des articles 4 et 22, alinéa 1 du Pacte sur la Sécurité, la Stabilité et le Développement dans la Région des Grands-Lacs, signé à Nairobi, le 15 décembre 2006 ;

-Considérant les dispositions des articles 2 et 6 de l'Accord Interparlementaire instituant le Forum des Parlements des Pays Membres de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs signé le 4 décembre 2008 à Kigali, République du Rwanda ;

-Considérant la Déclaration finale de la Huitième Session Ordinaire de l'Assemblée Plénière de Bangui, République Centrafricaine, particulièrement le paragraphe trois. Ayant examiné et délibéré, au cours des travaux de sa Première Session extraordinaire tenue à Kinshasa du 19 au 20 mars 2018, sur les points inscrits à son ordre du jour,

L'Assemblée Plénière a:

1. approuvé le rapport d'activités des six ans de mandat du Secrétaire Général et exprimé les remerciements au Secrétaire Général sortant, Honorable Prosper HIGIRO pour le travail réalisé au cours des six dernières années;

2. pris note du rapport de la Première Session Extraordinaire du Comité exécutif tenue du 31 janvier au 1 février 2018 à Kinshasa, République Démocratique du Congo;

3. accordé deux mandats consécutifs de trois ans chacun aux candidats présentés par le Parlement de la République d'Ouganda et celui de la République Centrafricaine;

4. approuvé la nomination de l'Honorable Onyango Kakoba, présenté par le Parlement de la République de l'Ouganda, au poste de Secrétaire général du FP/CIRGL pour le premier mandat unique de 3 ans;

5. approuvé qu'après trois ans, le Parlement de la République Centrafricaine présentera un candidat au poste de Secrétaire général du FP-CIRGL pour le second mandat unique de trois ans;

6. reporté à une période ultérieure l'examen et l'adoption des amendements à l'Accord interparlementaire instituant le FP-CIRGL et à son Règlement intérieur.

7. été informée de l'amélioration de la situation sécuritaire au Burundi et a réaffirmé son soutien au dialogue inter-burundais placé sous la médiation de la Communauté de l'Afrique de l'Est;

8. Encouragé le Gouvernement de la République Centrafricaine à prendre des mesures nécessaires, en coopération avec ses partenaires, de poursuivre la mise en oeuvre la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS), y compris le Programme de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement (DDRR) et la reconstruction des forces de défense professionnelles et républicaines qui reflètent toute la société centrafricaine;

9. Demandé aux parties en conflit en République du Soudan du Sud à s'engager en faveur d'un cessez-le-feu permanent, de poursuivre la mise en oeuvre de l'Accord de paix en mettant un accent particulier sur la mise en oeuvre du Programme de Désarmement, de la Démobilisation et Réinsertion (DDR) des combattants et établir un calendrier vers une transition et des élections

10. Décidé d'envoyer des missions d'information parlementaires pour appuyer les parlements nationaux dans la consolidation des processus de paix et de sécurité durable en République du Burundi, République Centrafricaine et République du Soudan du Sud .

11. Condamné la violence perpétrée contre les populations civiles et demandé à ce que les auteurs de ces crimes soient traduits en justice.

12. Apprécié positivement la publication du calendrier électoral et a demandé à tous les acteurs politiques et sociaux de la RDC de s'inscrire dans cette perspective de se préparer pour les élections prévues le 23 décembre 2018;

13. approuvé le principe de l'initiative parlementaire pour renforcer la gouvernance et la gestion des conflits violents dans les Etats Membres de la CIRGL et décidé de confier au Secrétariat Général, agissant en concertation avec la présidence du Forum, la mission de mener des recherches nécessaires et faire des propositions y relatives pour la prochaine Assemblée Plénière.

14. Demandé aux Gouvernements et Parlements des pays membres de la CIRGL, au regard de l'engagement pris par les Chefs d'Etat et de Gouvernement dans le cadre du Pacte sur la Sécurité, la Stabilité et le Développement dans la Région des Grands Lacs (2006), notamment celui de maintenir et promouvoir la paix et la sécurité dans la Région des Grands Lacs, à agir ensemble pour la paix et la stabilisation de la Région des Grands Lacs;

15. Exprimé sa sincère appréciation au peuple de la République Démocratique du Congo , et en particulier à Son Excellence Joseph Kabila Kabange, Président de la République Démocratique du Congo, au Parlement et au Gouvernement de la République Démocratique du Congo pour l'accueil chaleureux et l'hospitalité accordés aux délégués.

Fait à Kinshasa, le 20 mars 2018

Honorable Abdou Karim Mackassoua

Congo-Kinshasa

Dossier John Tshibangu - De nouvelles charges contre Moïse Katumbi

Le leader de la plate-forme "Ensemble pour le changement" est accusé par le responsable des renseignements… Plus »

Copyright © 2018 Le Phare. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.