22 Mars 2018

Cameroun: Le président camerounais Paul Biya en visite en Chine pour parler affaires

Paul Biya va passer deux jours à Pékin. L'occasion pour le président camerounais de rencontrer pour la première fois son homologue chinois Xi Jinping et de parler affaires.

Les dernières visites diplomatiques entre la Chine et le Cameroun se sont soldées par la signature de gros contrats ou accords de prêts et celle-ci ne devrait pas faire exception à la règle. Le président camerounais arrive à Pékin accompagné de six ministres, dont les ministres de l'Economie, de l'Eau ou encore des Travaux publics, ainsi que de représentants des patrons camerounais et de la chambre de commerce.

La Chine est déjà, et de loin, le principal soutien financier du Cameroun. L'argent chinois représente les deux tiers des investissements directs étrangers. Comme le souligne la présidence camerounaise elle-même, la Chine a remporté tous les projets d'infrastructure d'envergure ces dernières années : construction d'autoroutes, de barrage ou de port en eaux profondes, et elle s'intéresse de plus en plus aux mines camerounaises.

La Chine finance également les travaux de deux stades devant accueillir des matches de football lors de la prochaine CAN. Un sujet sensible pour le Cameroun, plusieurs experts ayant émis des doutes sur la capacité du pays à être prêt à temps, en juin 2019.

Cameroun

Présidentielle 2018 - Le Rdpc maintient le suspense

Fidèle à ses habitudes, à sensiblement cinq mois, le Rassemblement démocratique du peuple… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.