21 Mars 2018

Burkina Faso: 19e SNC - Les organisateurs prêts à accueillir les festivaliers

Le comité national d'organisation de la Semaine nationale de la culture (SNC) a animé une conférence de presse, le 19 mars 2018 à Bobo-Dioulasso. Il s'est dit prêt à accueillir les festivaliers.

Les préparatifs vont bon train pour la réussite de la 19e édition de la Semaine nationale de culture (SNC), prévue du 24 au 31 mars 2018. Le comité national d'organisation (CNO) a animé une conférence de presse, pour faire le point sur l'organisation de cet événement, le 19 mars dernier.

La SNC 2018 est placée sous le thème : « Sauvegarde des valeurs culturelles : enjeux et défis ». Selon le président du comité national d'organisation, Jean-Paul Koudougou, ce thème interpelle l'ensemble de la société sur la nécessité de protéger et de préserver le patrimoine culturel national, afin d'assurer un développement durable au niveau des populations.

Ce choix, a-t-il indiqué, ne doit pas empêcher les artistes à la créativité, mais plutôt leur donner une orientation. La 19e SNC va connaître la participation de 1287 compétiteurs dans toutes les cinq catégories et disciplines du Grand prix national des arts et des lettres (GPNAL), selon le comité national d'organisation. Il s'agit de 1194 artistes et 93 concurrents du concours littéraire évoluant dans trois genres. Le comité national a annoncé la participation de trente mille festivaliers à la biennale de la culture.

En ce qui concerne les sites d'hébergement, M. Koudougou a laissé entendre qu'en collaboration avec la mairie et le gouvernorat des Hauts-Bassins, un plan d'aménagement de sites est en cours afin que les artistes et les festivaliers soient logés dans des meilleures conditions de santé et de sécurité.

Quant au volet sécuritaire, le président du CNO a indiqué que bien que les sites soient assurés, les exposants se doivent de contracter une assurance au niveau du cahier des charges, avant de s'y installer. Toujours dans le volet sécurité, le directeur général de la SNC qui est par ailleurs le vice-président du CNO, Issa Golo Barro a expliqué que pour plus de fluidité, aucune installation anarchique dans les allées du site de la foire artisanale et commerciale ne sera autorisée.

M. Barro a précisé que la devanture du siège de la SNC a été débarrassée de tous les occupants illégaux et les parkings seront délocalisés pour désengorger les entrées. Ces dispositions a-t-il dit, visent à permettre de faciliter l'accès aux sapeurs-pompiers, en cas d'incident. « Les forces de défense et de sécurité veilleront à ce que ces dispositions soient respectées », a-t-il martelé.

Les journalistes ont posé des préoccupations relatives sur le plan de la communication. Pour y répondre, la présidente de la commission presse, Séraphine Somé a fait savoir que depuis l'installation du comité, les membres ont été à plusieurs fois dans les différents organes de presse. Elle a par ailleurs indiqué qu'une dizaine de panneaux de communication ont été affichés un peu partout. D'autres vont bientôt être installés sur les différents sites, à en croire Mme Somé.

Burkina Faso

6 personnes dont 5 femmes ont perdu la vie dans une bousculade

6 personnes dont 5 femmes ont perdu la vie dans une bousculade, dans la nuit du vendredi au samedi 21 avril 2018 au… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.