22 Mars 2018

Madagascar: Sciences de l'eau, de l'énergie et changement climatique - Ouverture des candidatures à l'Université panafricaine

L'Institut de l'Université panafricaine pour les sciences de l'eau et de l'énergie (PAUWES) propose des programmes de master de deux ans dans le domaine de l'eau, de l'énergie et du changement climatique.

Le processus de candidature pour les programmes de master en eau et en énergie (ingénierie et politique) de l'Institut de l'Université panafricaine pour les sciences de l'eau et de l'énergie (PAUWES), sis en Algérie, est désormais ouvert. Ces programmes sont prévus débuter en septembre prochain. Ils sont ouverts aux citoyens de pays africains membres de l'Union africaine, incluant les immigrés. Les femmes et les candidats originaires des régions sous-représentées comme l'Afrique australe, centrale et du Nord, sont particulièrement invités à postuler, ainsi que les candidats en situation de handicap.

Quatre programmes. PAUWES propose quatre programmes de master de deux ans : ingénierie de l'eau et génie énergétique pour les étudiants souhaitant devenir ingénieurs, et master en sciences (MSc) politiques relatives à l'eau et master en sciences (MSc) politiques relatives à l'énergie pour les étudiants intéressés par les domaines de la formulation des politiques et de la gouvernance. L'enseignement se fera principalement en anglais mais les étudiants ont la possibilité d'étudier le français dès le début du programme.

L'Institut PAUWES s'efforce d'équilibrer la théorie et la pratique par le biais de stages internationaux, d'études de cas et de visites sur le terrain. En vue de fournir aux étudiants les compétences techniques spécifiques à leurs domaines d'étude, PAUWES propose des cours optionnels (énergie solaire, éolienne, géothermique, biomasse, eau et assainissement, gestion intégrée des ressources en eau, analyse des politiques et leadership). Les diplômés bénéficient de choix de carrière dans l'administration publique, la politique, la recherche, les entreprises privées, les organisations de la société civile ou de conseil. L'accès au réseau international d'experts de l'Institut, aux partenariats de recherche, aux programmes de promotion de carrière et au futur centre d'entrepreneuriat renforce encore davantage le profil des diplômés.

Contexte. A travers ces programmes de master, la démarche de l'université panafricaine vise à promouvoir l'enseignement supérieur et la recherche appliquée dans les domaines de l'eau, de l'énergie et du changement climatique. Le contexte montre, en effet, une nécessité pour l'Afrique de créer une nouvelle génération de dirigeants africains ayant la capacité et la détermination nécessaires pour faire face aux défis du continent. Des défis comprenant la rareté de l'eau, les énergies renouvelables et le changement climatique. L'université panafricaine (PAU), une initiative clé de la Commission de l'Union africaine, se consacre à cette mission. L'Institut de l'Université panafricaine pour les sciences de l'eau et de l'énergie (PAUWES) est hébergé par l'Université de Tlemcen, en Algérie, et bénéficie du soutien du gouvernement algérien et de la coopération allemande au développement. Depuis 2014, année de sa création, cet établissement d'enseignement supérieur a vu s'inscrire plus de 200 étudiants issus de 31 pays venant de toute l'Afrique. 73 ont achevé les programmes et décroché leur diplôme. Tous les étudiants de l'Institut PAUWES reçoivent des bourses complètes, couvrant les frais de scolarité et de subsistance, à la suite du processus concurrentiel d'admission.

Madagascar

Affrontements - Retour au calme dans les rues d'Antananarivo

A Antananarivo, la situation semble s'apaiser ce mardi 24 avril. Il faut dire que le week-end a été… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.