22 Mars 2018

Afrique: Accord pour une zone de libre échange continentale - 44 pays de l'Union africaine signent

Quarante-quatre (44) pays africains ont signé hier, mercredi 21 mars à Kigali (Rwanda), l'accord établissant la Zone de libre-échange continentale (ZLEC), selon RFI. 40 chefs d'Etat ont lancé ce projet qui vise à créer un marché commun de 1,2 milliard d'habitants. Il s'agit d'un projet en négociation depuis 2015 et qui ne fait pas encore l'unanimité puisque certains poids lourds comme le Nigeria ont besoin de consultations approfondies. Les signataires doivent désormais faire ratifier l'accord par leurs Parlements nationaux.

Pour qu'il entre en vigueur, il faudra au moins 22 ratifications. L'idée étant d'arriver à une ouverture effective en janvier 2019. «84.000 kilomètres de frontières, c'est trop.

Abattre, c'est mieux. Se rassembler sous le même drapeau, chanter un seul hymne, c'est répondre aux aspirations des peuples africains à la prospérité pour que la Zone de libre-échange continentale ait un sens. Il faut que les pays africains aient des marchandises, des services à échanger entre eux. Cela suppose qu'on mette un terme au statut actuel d'une Afrique, réservoir de matières premières et consommatrice de produits finis fabriqués ailleurs que sur le continent. Cela suppose le développement industriel des pays africains, que l'Afrique soit capable de produire son alimentation, que soit réalisées les infrastructures énergétiques, routières, ferroviaires, portuaires, aéroportuaires et des télécommunications, indispensables au développement des échanges.»

Sénégal

Dakar capitale mondiale des Pilotes Maritimes

Dakar accueille à partir de ce lundi 23 Avril, le 24éme  congrès de l’Association… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.