22 Mars 2018

Togo: Démocratiser l'accès à la fibre

GVA (Groupe Vivendi Africa) a lancé jeudi ses nouveaux services d'accès à internet au Togo. C'est le second fournisseur privé à débarquer sur la marché après Teolis il y a quelques semaines.

Le FAI propose des offres professionnel et grand public.

GVA débarque avec une offre internet très haut débit par fibre, 'Canalbox', en partenariat commercial avec le groupe CANAL+.

L'opérateur investit dans son propre réseau et en assure la construction et l'exploitation.

L'accès s'effectue via un réseau FTTH (Fiber to the home / Fibre à domicile).

La box est facturée 45.000 Fcfa puis 30.000 pour la connexion mensuelle.

Les services seront disponibles dans un premier temps à Lomé avant de s'entendre aux autres grandes villes.

Cina Lawson entourée par les responsables de GVA et Canal+ Togo

Pour se connecter, les Togolais ont désormais l'embarras du choix. En filaire avec Togo Télécom, avec la 3G (Moov et TogoCel), par satellite (Cafe Informatique) et avec Teolis qui utilise la technologie FH/LTE.

Cette concurrence devrait logiquement contribuer à faire baisser les prix.

C'est en tout cas l'objectif de Cina Lawson, la ministre de l'Economie numérique, qui gère ce vaste chantier depuis plusieurs années.

GVA exploite un réseau similaire au Gabon.

Togo

Le Conseil de l'Entente se réjouit d'une nouvelle

L'une des informations importantes de la journée de ce vendredi a été la réapparition du… Plus »

Copyright © 2018 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.