23 Mars 2018

Kenya: La Nasa accuse Cambridge Analytica d'avoir trafiqué la présidentielle

Au Kenya, l'opposition accuse la société britannique qui a exploité les données personnelles de 50 millions de personnes sur Facebook d'avoir trafiqué les résultats de la dernière campagne présidentielle. Cambridge Analytica, une entreprise proche de la droite américaine, a été recrutée au Kenya pour travailler sur les deux dernières campagnes du président Kenyatta.

Aux yeux de la Nasa, le principal parti de l'opposition, Cambridge Analytica a forcément été mêlée aux irrégularités qui ont entaché le scrutin présidentiel de l'an dernier. Pour le président de la Nasa, Norman Magaya, les consultants de Cambridge Analytica étaient au cœur de ce qu'il estime être une fraude électorale.

« Ils étaient de ceux qui ont piraté le système de transmission des données de la Commission électorale. Nous sommes portés à croire que ce sont eux qui ont fourni la technologie permettant d'avoir accès au serveur de la commission. Cela leur a permis de produire des procès-verbaux conformes aux résultats qu'ils voulaient obtenir », affirme Norman Magaya.

« C'est la conclusion à laquelle nous sommes arrivés, et nous n'avons aucun doute que, le jour où toute la lumière sera faite dans cette histoire, que tout cela sera prouvé. Des poursuites devront alors être engagées. Notre démocratie traverse en ce moment une triste période. Qu'ils aient pu agir de la sorte, qu'ils aient pu chercher à berner les Kényans ainsi, est vraiment d'une grande tristesse », a poursuivi le président de la Nasa.

De son côté, le parti au pouvoir au Kenya, le Jubilee, confirme qu'il a fait appel à une société sœur de Cambridge Analytica, mais uniquement pour le marketing.

Kenya

Au nord du pays, les femmes sont la proie facile des shebabs somaliens

Suite de notre série de reportages dans la région de Dadaab. Aujourd'hui 226 000 somaliens vivent dans le… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.