30 Mars 2018

Congo-Kinshasa: Udps/Limete - Le successeur d'Etienne Tshisekedi sera connu aujourd'hui

Photo: congonouveau.org
Felix Tshisekedi

Celui qui tiendra désormais le flambeau du destin de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, Udps/Tshisekedi, sera connu ce samedi. Jean-Marc Kabund, l'actuel Secrétaire Général de cette formation politique, a procédé, vendredi 30 mars 2018, à l'ouverture des travaux du Congrès extraordinaire, au siège du parti. Lequel Congrès devra conduire au choix d'un candidat digne et responsable pour succéder à Etienne Tshisekedi, décédé depuis le 1er Février 2017 à Bruxelles. Sans ambages, le SG Kabund a laissé entendre que le nouveau Président du parti doit être un vertébré, un patriote, mais aussi, celui qui incarne une bonne moralité, capable de se surpasser pour l'intérêt général du parti et de tous les congolais, en général.

Il s'agit d'un moment historiquement fort pour Jean-Marc Kabund, dans le parcours de l'Union pour la Démocratie et le Progrès social, celui justement de s'acquitter du devoir d'honorer la mémoire du lider maximo, a-t-il humblement reconnu. En tout cas, comme un héros, Jean-Marc Kabund a lancé avec succès, le début du Congrès tant attendu au niveau de l'Udps, avec un seul point à l'ordre du jour, celui d'élire le successeur "valable" d'Etienne Tshisekedi à la tête de cette historique formation politique, qualifiée de fille aînée de l'Opposition rd. Congolaise. Emis de joie, Kabund a, dès sa prise de parole, adressé un vif remerciement à l'endroit de tous les invités et autres, dont une affaire de 1100 délégués, tant de l'intérieur que de l'extérieur, qui ont résolument accepté de prendre part à ces travaux, signe d'estime et de la considération envers son parti, a-t-il souligné. Resté égal à lui-même, il a appelé celui qui devra bénéficier de la confiance des combattantes et combattants de l'Udps d'œuvrer dans l'amour au sein du parti, avant d'appeler tout le monde d'observer une minute de silence au nom de celui qu'on a appelé le sphinx de Limete, le Docteur Etienne Tshisekedi, et tous ceux qui ont perdu leur vie dans la lutte pour l'intérêt du peuple, semble-t-il. Du reste, l'homme a insisté sur le fait que le nouvel élu ne doit pas transformer le parti à un patrimoine familial. "L'Udps est un patrimoine commun", a-t-il lâché, avant d'affirmer que l'intérêt du parti doit primer sur toute autre chose. De ce fait, il a tout long de son speech, appelé à la courtoisie les uns envers les autres au sein du parti. Comme Etienne Tshisekedi lui-même, le Président qui sera connu aujourd'hui, lui, doit être une personne sait rassurer tout le monde et un courageux. En plus, il doit être un homme de parole, respectueux de l'engagement et apte à situer l'intérêt de la population avant de prendre une décision. Du reste, il doit savoir que l'Udps est un parti de l'Opposition radicale et ne fait aucune concession aux antivaleurs.

Pour ce dernier, un Congrès reste et demeure un cadre par excellence où les grandes décisions se prennent, avant d'indiquer que celui-ci est un moment historique pour l'Udps. Comme pour répondre à tous ceux qui croyaient que ce parti de l'Opposition allait aussi disparaître avec la mort de son ancien Président qui, d'ailleurs, n'est pas encore inhumé et mérite des hommages dignes de son rang, il est désormais, question de poursuivre le combat d'Etienne Tshisekedi, jusqu'à instaurer un Etat de droit en RD. Congo, caractérisé, entre autres, par la liberté d'expression. Car, a poursuivi Kabund, la situation politique au pays n'a pas évolué par rapport à l'époque dictatoriale.

En savoir plus

Felix Tshisekedi favori pour prendre la tête de l'UDPS lors du congrès

Ce vendredi s'ouvre en RDC le congrès extraordinaire de l'Union pour la démocratie et le progrès… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.