2 Avril 2018

Congo-Kinshasa: Kinshasa - Henry Joseph Mate et Tania Mulose se sont unis à vie

"Il n'est pas bon que l'homme soit seul", avise un prescrit biblique. Henry Joseph Mate et Katanga Tania Mulose l'ont compris et, décidément, se sont unis pour le meilleur et le pire. Le pèlerinage de leur aventure conjugale a été validé par leurs familles respectives.

Ce, à l'occasion de la cérémonie de la dot, vendredi 29 mars dernier, au restaurant "El Patio", un des espaces valablement huppés de la Commune de la Gombe. Oui, tel un amour exempté des vices humains. Les deux Jeunes mariés ont uni, non seulement, deux familles, mais deux nations, deux cultures. D'origine RD. Congolaise, Katanga Tania Mulose s'est offerte à son amant époux, d'origine Kenyane. En tout cas, ils ont vaincu le fameux célibat.

«L'homme quittera son père, sa mère et toute sa famille. Il s'attachera à sa femme. Et, ils ne feront plus qu'un», renchérit un autre verset biblique. Il était temps pour lui et elle. Désormais, Katanga Tania Mulose et Henry Joseph Mate sont homme et femme, à la satisfaction de leurs familles respectives. Leur union a été officialisée par la cérémonie de la dot qui avait eu lieu, vendredi 29 mars 2018, au restaurant "El Patio", en plein centre-ville.

Les Jeunes mariés ont vaincu, sans faux-fuyants, le célibat. Katanga Mulose est d'origine Congolaise, mais vit à Nairobi où elle travaille. La digne fille de la Famille Katanga (Professeur Timothée Katanga Mukumadi Yamutumba) s'est attachée au Kenyan Henry Joseph Mate, son jeune époux issu d'une famille, également, aisée de Nairobi.

Lors de la cérémonie de la dot, vendredi 29 mars dernier, loin d'être un simple rite, notez que les Jeune partenaires ont eu droit à une cure des conseils pratiques qui les guideront, à jamais, dans leur aventure conjugale.

Singulièrement, la jeune épouse s'est laissée initiée aux vertus de la culture Kényane qui n'est pas du tout distincte de celle à la RD. Congolaise.

Une vue globale de la famille Mate initiant leur belle fille aux vertus Kenyanes lors de la dot à "El Patio"

«Tania Mulose, reçois symboliquement ce sel. Que ta maison ne manque jamais du sel. Sois le sel de ta maison comme miroir ; et rayonne sans cesse. Reçois ce braséro. Ne manque jamais du feu dans ton foyer. Sois la lumière et le sel de ta maison», a exhorté la tante de Mate Henry Joseph à Tania Mulose, en termes des conseils qui concourront au bon fonctionnement du foyer qu'elle créera avec son partenaire.

Une série de moments festifs s'en est suivie. Parmi tant d'autres, il sied de citer la soirée dansante à la résidence Kanfule dite Safribat, au numéro 1 de l'avenue Katanga, au quartier Binza-Meteo, dans la commune de Ngaliema.

A l'occasion de ladite soirée qui a été tellement riche en spectacles, il faut signaler que le "Gourou" de la musique folklorique des "Basokin", Mi-Amor dit Mputu Ebondo, a dû valablement animer, avec l'ensemble de son groupe, la nuit. Un dîner de galas a été également au rendez-vous, la nuit du samedi 31 au dimanche 1 avril dernier, à l'hôtel Béatrice situé au numéro 01 de l'avenue Isiro, au quartier gare centrale, dans la commune de la Gombe.

Congo-Kinshasa

L'ONU salue la décision des autorités de laisser l'opposition manifester

Le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l'homme salue la décision du gouverneur de Kinshasa… Plus »

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.