5 Avril 2018

Congo-Kinshasa: UDPS - Citation directe de Kabund contre Loseke

Poursuivi par Tharcisse Loseke, par citation directe devant Tribunal de paix de Matete pour cause de convocation illégale Congrès de l'UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) usurpation du titre de Président intérimaire, Jean-Marc Kabund de contre-attaquer devant la même juridiction. Après le blocage plaignant par le ministère public, à l'audience du mercredi 28 2018, pour défaut de qualité, et sa disqualification par le National du Suivi de l'Accord de la Saint Sylvestre (CNSA), au de sa réunion du jeudi 29 mars, il est appelé à se présenter à barre, le 06 avril, pour répondre des infractions de faux et usage faux.

Le Secrétaire général de l'UDPS l'accuse en effet d'avoir brandi, devant le Tribunal de paix de Matete, de faux statuts de ce adoptés lors du Congrès illégal convoqué par l'ancien général adjoint Bruno Tshibala et tenu en décembre 2017 au Féminin Mama Mobutu, dans la commune de Limete, à Kinshasa. Loseke devrait également s'expliquer au sujet de l'usage du tantôt de « Vice-Président », tantôt de celui de « Président délégué » de l'UDPS, lesquels n'existent pas dans les statuts actuellement vigueur à l'UDPS/Tshisekedi.

La partie s'annonce chaude pour Tharcisse Loseke qui devrait, ailleurs, apporter la preuve qu'il a recouvré sa congolaise, dans la mesure où le Moniteur Belge continue de signaler comme citoyen belge. On peut rappeler, à ce sujet, que ministre de la Justice de la RDC a signé, en sa faveur, le 06 2017, l'attestation de recouvrement de la nationalité congolaise.

Mais, le problème n'est pas pour autant résolu car l'intéressé exhiber, l'acte administratif officiel attestant sa renonciation à nationalité belge.

On apprend, par ailleurs, que le ministère public, au niveau Tribunal de Grande Instance de Matete, s'est aligné à son tour sur position de son collègue du Tribunal de Paix de Matete, en que Tharcisse Loseke soit débouté dans l'affaire de la convocation Congrès Extraordinaire de l'UDPS. Ainsi que chacun peut le constat,

les temps sont mauvais pour l'aile dissidente de ce parti pilotée Bruno Tshibala.

CITATION L'an deux mille dix-huit, le 03ème jour du mois d'Avril;

Je soussigné Guy Mukumbi;

Huissier de résidence à Kinshasa près le Tribunal de Paix de Kinshasa/Gombe.

A la requête de :

1. Monsieur Kabund-a-Kabund Jean-Marc, Membre du Parti «Union pour Démocratie et le Progrès Social, UDPS/Tshisekedi en sigle», sur Avenue ... n°2013, Quartier Kingabwa, Commune de Limete Kinshasa;

2. Monsieur Rubens Mirindo, Membre de l'Union pour la Démocratie et Progrès Social/Tshisekedi, UDPS/Tshisekedi, résidant au 33, Adama quartier Basoko dans la commune de Ngaliema;

AI DONNE CITATION DIRECTE A :

Monsieur Tharcisse Loseke Nembalemba, résidant au n°60B, Avenue de Justice, dans la commune de la Gombe à Kinshasa;

D'avoir à comparaître devant le Tribunal de Paix de Kinshasa/Matete,

siégeant en matière répressive au premier degré du local de audiences publiques sis Quartier TOMBA, à côté du Marché BIBENDE Kinshasa/Matete à son audience publique du 06/04/2018 à 09 heures matin;

POUR

Attendu que sans titre ni qualité et en violation des articles 7, et l'alinéa 1 de l'article 17 de la loi n°04/002 du 15 mars portant organisation et fonctionnement des partis politiques République Démocratique du Congo et des Statuts de l'UDPS, Tharcisse Loseke Nembalemba, s'est permis de prendre part à soi-disant congrès dit de l'UDPS organisé du 07 au 10 décembre 2017 Centre Féminin Mama Mobutu à Kinshasa/Limete;

Qu'à l'issue dudit «congrès», un certain nombre d'actes, notamment les statuts du 10 décembre 2018 et plusieurs modifiant les organes du Parti tout en reprenant la Dénomination, emblèmes et l'adresse de l'UDPS, ont été élaborés et adoptés.

Que fort étonnement, en date du 16 décembre 2017, sieur LOSEKE Nembalemba, qui se fait passer pour Vice-président de l'UDPS,

s'est présenté devant le notaire de Mont Amba et a fait notarier les actes et statuts frauduleux, issus de ce prétendu congrès en faisant faussement passer pour Congolais alors qu'il a acquis nationalité belge comme le prouve le Moniteur Belge n°181 du mardi juin 2010 à la page 37.289;

Que depuis lors, le cité se fait passer tantôt pour vice-président l'UDPS, tantôt pour président délégué de ce Parti, s' publiquement à mon premier représentant et l'accusant injustement,

sous RP 32.112/IX du tribunal de Paix de Kinshasa/Matete, d' signé un acte appelé «La décision convoquant le congrès de l'UDPS le 30 au 31 mars 2018 et d'avoir usurpé de la qualité du Général faisant intérim du Président de l'UDPS»;

Qu'au cours de l'audience publique du 02 janvier 2018 sous RP 31. du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Matete, sieur Loseke Nembalemba a, par le truchement de ses conseils, produit fait usage des frauduleux statuts du 10 décembre 2018 ainsi que l' notarié datant du 16 décembre 2017;

Que manifestement, tous les actes et statuts notariés devant notaire de Mont Amba, sur initiative du cité, sont faux en ce qu' renferment des contre-vérités notamment :

- La nationalité congolaise de Sieur Tharcisse Loseke Nembalemba qu'il a acquis la nationalité belge comme le prouve le Moniteur n0183 du mardi 15 juin 2010 à la page 17.289;

- L'adresse «N°2800, petit Boulevard Lumumba, 11ème Rue, résidentiel dans la commune de Limete et qui est actuellement par les organes attitrés de l'UDPS/Tshisekedi et n'a jamais été siège du parti animé par le cité;

Que le comportement du cité cause énormément préjudice tant à requérant qu'à leur parti politique;

Congo-Kinshasa

Dossier John Tshibangu - De nouvelles charges contre Moïse Katumbi

Le leader de la plate-forme "Ensemble pour le changement" est accusé par le responsable des renseignements… Plus »

Copyright © 2018 Le Phare. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.