6 Avril 2018

Liberia: Fourniture d'électricité - La Côte d'Ivoire va renforcer son appui au Liberia

Photo: © CIPREL
Le président de la république du Liberia son excellence George Weah et le vice-président de la république de Côte d’Ivoire Daniel Kablan Duncan en visite à CIPREL

A la fin 2017, ce pays voisin avait été alimenté pour près de 19 gigawattheures.

Depuis le 4 avril, George Maneh Weah, élu en décembre 2017, est en Côte d'Ivoire dans le cadre de sa première visite d'amitié et de travail. Au second jour de ce déplacement, le Président libérien, en compagnie du vice-Président Daniel Kablan Duncan et plusieurs membres du gouvernement, a effectué, jeudi, une visite du site de la Compagnie ivoirienne de production d'électricité (Ciprel) à la zone industrielle de Vridi, Port-Bouët. En moins d'un an, c'est la deuxième fois qu'un Président en exercice visite ce site, après le dirigeant du Ghana.

À cette occasion, le ministre du Pétrole, de l'Energie et du Développement des énergies renouvelables, Thierry Tanoh, a annoncé l'intention de la Côte d'Ivoire de renforcer l'offre énergétique à destination du voisin libérien à partir de l'année prochaine. La Côte d'Ivoire qui entretient d'excellents rapports avec le Liberia, est également liée à ce dernier par d'importants projets énergétiques. Il s'agit de l'électrification de 18 localités libériennes transfrontalières à partir de la Côte d'Ivoire. Fin 2017, la Côte d'Ivoire lui avait livré près de 19 gigawattheures. En 2019, cette offre devrait augmenter et desservir plusieurs régions de l'Est du Liberia. Au nombre des projets d'intérêt, figure également l'interconnexion qui devrait relier la Côte d'Ivoire, le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée. Cette initiative s'inscrit dans le cadre du Pool énergétique d'Afrique de l'Ouest (Peao).

Ce projet dans lequel la Ciprel est appelée à jouer un rôle important, portera sur la construction de 1411 km de lignes de transport à haute tension, ainsi que le renforcement des postes électriques à haute tension existant entre ces pays. L'interconnexion devrait favoriser les échanges d'énergie électrique mutuellement bénéfiques et permettre d'assurer un approvisionnement fiable en électricité nécessaire pour la croissance économique et la consolidation de la paix. À partir de l'année prochaine, la Côte d'Ivoire (qui dispose d'environ 2200 mégawatts de puissance installée, plus de 54% de taux de couverture nationale) va fournir dans le cadre de ce projet, 83 mégawatts d'électricité qui seront répartis entre les autres États.

« Nous devons nous entraider, travailler ensemble au profit des populations », a déclaré le Président libérien à la fin de cette visite à la Ciprel.

Cette filiale du groupe Eranove, créée en 1994, produit 556 mégawatts d'électricité. Avec une production d'électricité qui s'établit au total à 23 mégawatts, l'électricité est fournie pratiquement à la capitale Monrovia où le taux d'accès reste inférieur à 10%, et dessert à peine 2% de la population du pays, selon le groupe de la Banque africaine de développement (Bad). Dans son Document de stratégie pays (Dsp 2013-2017), l'enquête conduite sur la base du Questionnaire unifié sur les indicateurs de base de bien-être (Quibb) en 2010 a montré que 5,1% seulement des ménages des zones urbaines avaient accès à l'électricité aux fins d'éclairage en 2010, contre 0,8% pour les ménages des zones rurales.

En savoir plus

Electricité - Le Président libérien George Weah visite la CIPREL

La Côte d'Ivoire et le Liberia développent depuis plusieurs années les échanges… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.