7 Avril 2018

Cote d'Ivoire: Visite d'amitié et de travail - George Weah veut s'inspirer de l'expérience ivoirienne

Le nouveau président libérien, George Maneh Weah, veut s'inspirer de la Côte d'Ivoire pour conduire son pays vers l'émergence et le développement. Elu à la tête du Libéria le 4 janvier dernier et investi le 22 du même mois, le successeur d'Ellen Johnson Sirleaf a foulé hier le sol ivoirien pour sa première visite en Côte d'Ivoire.

C'est à 15 heures 33 minutes que l'avion présidentiel à bord duquel il a pris place avec sa délégation a atterri à l'aéroport international Félix HouphouëtBoigny. L'ex-footballeur international a été accueilli par le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara, qui avait à ses côtés le chef du gouvernement Amadou Gon Coulibaly et plusieurs ministres. Après les honneurs militaires, les deux présidents de la République ont pris un bain de foule. En effet, les chefs traditionnels ivoiriens et la communauté libérienne en Côte d'ivoire se sont fortement mobilisés pour réserver un accueil chaleureux et enthousiaste à l'hôte de marque de la Côte d'Ivoire.

C'est dans une ambiance extraordinaire que les présidents George Weah et Alassane Ouattara ont partagé des accolades et de chaudes poignées de main, avant de mettre le cap sur le palais présidentiel pour un tête-à- tête. «Nous sommes honorés d'accueillir le président George Weah. J'ai eu l'occasion de lui dire combien nous avons été impressionnés, le 22 janvier à son investiture, par la grande mobilisation de la population, particulièrement de la jeunesse et par la ferveur populaire. Je lui ai dit que tout cela montre que ce changement démocratique était le bienvenu », a affirmé le président Alassane Ouattara.

Selon lui, il n'y a pas de doute que la coopération entre la Côte d'Ivoire et le Libéria écrira de belles pages de son histoire avec le nouveau président. « Je suis confiant, a-t-il dit, qu'avec lui notre coopération continuera de se renforcer ». Pour le chef de l'Etat ivoirien, les deux pays frères et frontaliers doivent, en effet, consolider la paix et l'amitié entre les peuples ivoirien et libérien. «Nous avons échangé sur les questions d'intérêts communs, notamment le maintien de la paix, de la sécurité aux frontières, le développement de la confiance entre les populations des deux pays. Nous avons évoqué l'échange des nos expériences en matière de développement, la nécessité d'avoir une convergence de vue en matière politique et diplomatique », a expliqué le président ivoirien.

Tout en affirmant que la Côte d'Ivoire est disposée à apporter tout l'appui nécessaire dans les domaines où la Côte d'Ivoire a fait des progrès importants ces dernières années. Cette offre a été bien appréciée par le président George Weah qui n'a pas manqué de souligner que sa délé- gation veut partager l'expérience ivoirienne en matière agricole, de l'énergie, des transports... «Je suis venu m'imprégner de l'expérience ivoirienne dans plusieurs domaines en vue de faire avancer mon pays le Libéria », a-t-il dit. Avant de saluer le président Alassane Ouattara pour ses conseils avisés qui lui ont permis, a-t-il indiqué, d'arriver au pouvoir

Cote d'Ivoire

ONU - L'ambassadeur ivoirien Bernard Tanoh-Boutchoue décédé, la France lui rend hommage

SEM. Bernard Tanoh-Boutchoue, ambassadeur de Côte d'Ivoire auprès de l'Onu depuis septembre 2017, est… Plus »

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.