13 Avril 2018

Sénégal: La Senelec a levé 38,250 milliards sur le marché financier de l'UEMOA

La Société sénégalaise de l'électricité (Senelec) a réalisé une bonne affaire dans son opération de lever de fonds sur le marché obligataire par appel public à l'épargne de l'UEMOA. Son opération « Senelec 6,5 2018-2025 » a connu un franc succès.

Du 20 février au 20 mars, elle a été souscrite, à hauteur de 127,5%, soit un montant global collecté de 38,250 milliards de F Cfa pour un montant recherché de 30 milliards de F Cfa.

Le Directeur Général de CGF Bourse l'a fait savoir lors de la cérémonie de clôture de l'opération qui s'est tenue ce jeudi 12 avril à Dakar.

Mme Marie Odile Sène Kantoussan précise que les ressources levées à travers cet emprunt obligataire sont destinées, principalement, au financement partiel du Plan d'Actions Prioritaires 2016-2018 de Senelec, 1ère phase du Plan Stratégique « Yeesal Senelec 2020 ».

Il faut rappeler que cette opération a été menée par le consortium IMPAXIS Securities/CGF Bourse. Un duo qui, selon M. Ababacar Diaw, DG de IMPAXIS Securities, a mobilisé les 81,66% de la somme mobilisée.

Et d'ajouter que les 18,34% restant ont été levés par d'autres SGI de la zone UEMOA. Avant de préciser qu'à terme, près de 11 milliards de F Cfa seront versés aux investisseurs dont les 9% sont des personnes physiques.

Ce qui, à son avis, montre un engouement auprès de la population et augure de la qualité du placement. A cela, il relève une confiance des investisseurs et un intérêt même de la communauté internationale avec la participation inattendus de souscripteurs établis hors de la zone UEMOA et une qualité de signature.

M. Diaw annonce que la prochaine étape de cette opération est la cotation des obligations de Senelec avant la fin du mois de mai.

Face à ce succès, le Directeur Général de la Senelec, M. Mouhamadou Mahtar Cissé estime que ce résultat démontre que « la vieille Senelec rassure ».

A son avis, ce résultat n'est que la résultante d'un ensemble de facteurs notamment la qualité de la signature, à travers la notation financière attribuée par l'agence Bloomfield Investment Corporation qui lui confère le statut « Investment grade ».

Par ailleurs, M. Cissé donne des gages sur le respect des engagements pris pour le respect des délais de remboursement.

Sénégal

Il faut respecter le droit de manifester pacifiquement

Les autorités sénégalaises doivent protéger le droit de manifester pacifiquement et veiller… Plus »

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.