13 Avril 2018

Comores: 900 millions de dollars auraient été détournés par deux ex-présidents

Dans l'archipel des Comores, deux anciens présidents comoriens sont soupçonnés d'avoir détourné des millions de dollars dans l'affaire dite de « la citoyenneté économique » : un programme destiné à financer le développement de l'archipel. Une commission parlementaire a remis mercredi 11 avril au président Azali Assoumani, son rapport d'enquête accusant les anciens présidents Sambi et Ikililou de fraude et préconise une l'ouverture de poursuites judiciaires à leur encontre.

Le rapport parlementaire sur la citoyenneté économique, attendu depuis décembre dernier est enfin sorti officiellement. Il mentionne 971 millions de dollars de recettes jamais arrivés dans les caisses de l'Etat. S'il interroge le rôle joué par la société belge Semlex qui édite les passeports, le rapport pointe surtout la responsabilité des deux prédécesseurs du président Azali.

En 2008, l'ex-président Sambi avait lancé un programme destiné à donner la citoyenneté comorienne à des populations apatrides du Koweït et des Emirats arabes unis contre des investissements des deux pays. L'accord initial portait sur 4 000 familles pour 200 millions de dollars d'investissements.

La commission parlementaire chargée de l'enquête fait finalement état de près de 48 000 passeports émis dans ce cadre avec une gratification à la signature de l'accord de 105 millions de dollars pour l'ex-président Sambi.

Le chef de l'Etat actuel a déclaré jeudi que la vérité dans cette affaire servira de leçon aux gouvernants passés et à venir. Néanmoins des passeports ont continué à être vendus depuis son élection en 2016.

Comores

La suppression de la Cour constitutionnelle dénoncée par ses membres

Les trois membres de la Cour constitutionnelle des Comores, dont les pouvoirs ont été… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.