13 Avril 2018

Gambie: Large victoire de l'UDP aux élections locales

Les quelque 900 000 citoyens inscrits sur les listes électorales étaient appelés à voter ce jeudi en Gambie pour des élections locales. Près de 400 candidats étaient en lice pour les 120 postes de conseillers locaux à pouvoir pour quatre ans. Une élection en deux parties puisque le mois prochain seront élus l'équivalent des maires. Et c'est une nouvelle victoire pour l'UDP, le Parti démocratique unifié, qui rafle 62 sièges, après avoir gagné la majorité des sièges à l'Assemblée nationale l'an dernier. Il s'agit de la force politique à laquelle appartenait Adama Barrow avant de devenir président en 2016. Un parti qui a su se structurer pour devenir la première force de cette « Nouvelle Gambie ».

Pour Ansu Nyass, fraîchement élu conseiller UDP dans sa circonscription de Brikama, le parti récolte aujourd'hui les fruits de sa longue lutte contre Yahya Jammeh : « L'UDP est le parti qui posait le plus de problèmes à la formation de l'ancien président, l'APRC. Nos leaders savaient ce qui se passait, et ils ont choisi de mourir pour que cette vérité soit connue, comme Solo Sandeng par exemple. D'autres ont été persécutés, comme Ousainou Darboe, et beaucoup de différentes figures du parti ».

Ses détracteurs rattachent le succès de l'UDP à une explication ethnique : le parti attire la communauté mandingue, ce qui représente beaucoup d'électeurs. Mais pour l'enseignant en Sciences politiques Sait Matty Jaw, cela ne suffit pas à expliquer sa réussite : « Je dirais que l'UDP est un parti très sophistiqué. Je le considère comme un mouvement qui réconcilie deux extrêmes : il y a à la fois des intellectuels qui sont à la tête du parti, mais aussi une forte base composée de Gambiens ordinaires. Donc c'est une formation qui permet à ces différentes composantes d'exister, et c'est pourquoi, désormais, elle domine les autres ».

Depuis sa création en 1996, le parti a aussi su évoluer en s'assurant des financements stables comme l'explique Pa Malick Nyassi, responsable de la communication de l'UDP : « Lorsque nous étions dans l'opposition, beaucoup d'argent venait de la diaspora gambienne et de philanthropes. Mais désormais, notre parti attire les donateurs, et le monde des affaires contribue davantage à nos finances que la diaspora ».

Dernier test pour le parti, l'élection des maires, qui se déroulera le mois prochain.

Gambie

La police lance une campagne pour changer son image

En Gambie, la police essaye de changer son image. Pour faire passer le message que l'institution est au service de ses… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.