13 Avril 2018

Tchad: Visas tchadiens - Les dessous du revirement américain

Officiellement, le Tchad a mis à niveau ses normes de sécurité et peut donc être rayé de la liste des pays considérés comme dangereux par Washington. Mais ce n'est pas la seule raison, selon Thomas Dietrich.

Depuis ce vendredi 13 avril, les Tchadiens peuvent de nouveau obtenir des visas pour se rendre aux Etats-Unis. L'administration américaine estime que N'Djamena a mis à niveau ses normes de sécurité qui correspondent aux exigences de la sécurité nationale américaine.

La décision réjouit les autorités tchadiennes, qui se voient finalement retirer de la liste des pays dont les citoyens avaient été interdits, en septembre, d'accès sur le territoire américain.

Mais quelle est la contrepartie pour le régime d'Idriss Déby Itno ? Thomas Dietrich, journaliste et spécialiste du Tchad, fait remonter ce litige à la présence de l'américain Exxon dans l'exploitation du pétrole au Tchad.

Tchad

Ras-le-bol des victimes du régime Habré

Les victimes du régime d'Hissène Habré dénoncent la non-exécution d'une… Plus »

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.